Actualité

[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon

Par Aurore Vinzerich et Jacques Froissant

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alors que le salon VivaTech vient de fermer ses portes, accueillant plus de 90 000 visiteurs, c’est un bilan positif pour les startups de Nouvelle-Aquitaine présentes (Surigo, Ubleam, Soan, Handiroad, Akigora, Woon, Fari Analytics, Fullbus, Quiet,…). Rencontres avec des grands comptes nationaux et internationaux, participation à des conférences sur les enjeux de demain et notamment sur le Métavers et le Web3, échanges entre entrepreneur(e)s féru(e)s d’innovation, prise de contact avec des investisseurs… La dynamique était très porteuse.

Nous avons pris le parti de délocaliser l’événement mensuel “Meet your VC” sur VivaTech, avec les équipes de Bordeaux Métropole. Nous avons privatisé un espace sur le salon, sur lequel une cinquantaine d’entrepreneurs de Nouvelle-Aquitaine a écouté les pitchs de 5 investisseurs, avant de pitcher à leur tour et de les rencontrer. Inverser le schéma était important pour nous. D’habitude, ce sont les start-up qui pitchent en premier. Là, nous avons bousculé les codes et cela a bien fonctionné ! C’est très stimulant de voir l’innovation au sens large, cette effervescence portée par des entrepreneur(e)s plus innovant(e)s que jamais », commente Cyril Texier, Président de la French Tech Bordeaux.

Dans le cadre de l’application du schéma métropolitain de développement économique, faisant la part belle aux transitions environnementales, numériques et sociales, nous avons eu le plaisir d’accompagner 55 start-up de Bordeaux Métropole et Région Nouvelle-Aquitaine sur le salon et de co-organiser l’événement “Meet your VC” pour soutenir cette belle innovation très dynamique en Nouvelle-Aquitaine”, explique Aurélien Binet, Chef de projet écosystèmes numériques chez Bordeaux Métropole.

Une collaboration qui a permis de générer près de 200 échanges entre les start-up de Nouvelle-Aquitaine et les investisseurs !

Zoom sur 4 start-up de Nouvelle-Aquitaine :

NRGYBox

NRGYBox a conçu une solution de gestion de l’éclairage public, qui adapte automatiquement l’ambiance lumineuse à la fréquentation et aux usages. Une manière d’éclairer mieux et moins, en garantissant un éclairage qui assure la sécurité des citoyens en mobilité, tout en respectant le besoin d’obscurité des écosystèmes nocturnes. Tout fraîchement créée, cette start-up accompagnée par Unitec, travaille déjà avec 5 collectivités engagées dans la transition écologique. La solution, principalement commercialisée en Nouvelle-Aquitaine, entend développer sa notoriété au niveau national puis européen.

Nous analysons les flux de population à partir des téléphones portables. Ce sont des datas RGPD compatibles, qui nous permettent de connaître la fréquentation des espaces. Sur les zones pilotées par notre solution, nous pouvons donc prédire ce qui va se passer grâce au machine learning et donc planifier l’éclairage adéquat. Cela permet de réaliser très rapidement des économies d’énergie et de limiter la pollution lumineuse liée à l’éclairage public. Aujourd’hui, nous accélérons notre industrialisation pour déployer notre solution plus largement au niveau national et nous ouvrir au marché européen », détaille Rémi Kupisz, co-fondateur de NRGYBox.

Elzeard

Elzeard, mise à l’honneur sur le stand de la Région Nouvelle-Aquitaine, présentait sa solution SaaS d’optimisation de planification des cultures agricoles. La start-up AgriTech a conçu une application de gestion des productions, dédiée aux producteurs de fruits et légumes et entièrement personnalisable au contexte cultural de chacun. Planification, assolement, suivi cultural, traçabilité, récoltes et bilans : tout a été pensé pour faciliter le quotidien des producteurs et le pilotage de l’exploitation.

Pour nous, c’est une grande première de participer à VivaTech ! Nous venons chercher de la visibilité, des contacts sur des partenariats technologiques et amorcer notre déploiement à l’international. Nous avons déjà eu des accroches en Italie, Espagne, Afrique et Amérique du Nord. Nous souhaitons également rencontrer des financeurs et investisseurs en vue de notre levée de fonds, prévue en 2023. Les enjeux sont multiples et clés pour notre développement« , commente Florence Amardeilh, CEO d’Elzeard.

Talk3

Talk3, portée par Antoine Créhalet – également fondateur d’ADN.ai – et Amaury Delloye, était sur le salon VivaTech pour annoncer le lancement de “Talking Twins”, une plateforme de création de jumeaux numériques permettant de faire parler son avatar dans les métaverses pour y assurer une présence 24h/24. Une innovation au niveau européen, qui fait le choix d’un mode de financement collaboratif via une ICO (Initial Coin Offering), pilotée par la société Inblocks.

Talk3 est une plateforme “no code”, qui permettra d’acheter un avatar existant ou de le créer avec une simple vidéo ressemblant trait pour trait à son utilisateur. Cet avatar va pouvoir parler allant même jusqu’à utiliser la propre voix de son créateur, ou une voix synthétique dans de multiples langues. Le but sera d’avoir son propre jumeau vocal interactif doté d’une intelligence conversationnelle, pour gagner en productivité, faciliter les échanges et assurer une qualité de service décuplée. Livi de LVMH propose déjà d’avoir son égérie 3D. Là, nous proposons de la faire converser et de la rendre disponible en avant-vente, en point de vente, en après-vente. On agrandit le terrain de jeu !”, se réjouit, Amaury Delloye, co-fondateur de Talk3.

Dipongo

Dipongo est une start-up EdTech qui crée des histoires éducatives et interactives pour aider les enfants à avoir un usage modéré des écrans, tout en éveillant leur créativité et en les sensibilisant autour des valeurs sociales et environnementales. Accompagnée par Le Village by CA Aquitaine, Dipongo était cette année à VivaTech pour propulser son offre à l’international.

Nous sommes ici pour rencontrer nos clients et accélérer notre développement au Canada, en Suisse, en Belgique, dans les pays d’Europe du Nord et aux Etats-Unis. Jusqu’ici, notre application était surtout distribuée en France à une cible B2B comme B2C, mais nous avons des signaux très positifs et des demandes fortes sur plusieurs pays. Notre approche des soft skills correspond bien à leur philosophie. Nous sommes aujourd’hui prêts à accélérer”, Emmanuelle Gras, co-fondatrice de Dipongo.

Les correspondants :

 

Jacques Froissant, Fondateur d’Altaïde en 2000, conseil en Recrutement qui s’est imposé rapidement comme un acteur majeur de l’accompagnement des sociétés innovantes de l’univers digital / numérique.

https://www.altaide.com/ 

https://www.linkedin.com/in/jacquesfroissant/


Aurore Vinzerich est la fondatrice et dirigeante de Madame de la Com’, agence spécialisée dans la communication des startups. Avec 15 années d’expérience dans la Communication et les Relations Presse, Aurore est également intervenante dans plusieurs écoles (SciencesPo, INSEEC…) et est Mentor pour dans des accélérateurs et incubateurs (1Kubator, Théophraste…).

Vous pouvez la retrouver sur son site, son compte Twitter ou LinkedIn.

Bouton retour en haut de la page