AcquisitionActualitéBusinessIntelligence ArtificielleInvestissementsMarketing & Communication

Meltwater s’offre Linkfluence pour 50 millions d’euros

La consolidation se poursuit sur le marché de la veille des réseaux sociaux. Près de quinze ans après sa création, l’entreprise française Linkfluence, qui aide les marques à identifier les signaux faibles sur les réseaux sociaux, va poursuivre son histoire sous pavillon américain. En effet, elle vient d’être rachetée par Meltwater, société fondée à Oslo, en Norvège, mais dont le siège social se trouve à San Francisco. C’est donc au cœur de la Silicon Valley, tout près de Facebook, que la technologie de Linkfluence va permettre à Meltwater de décupler sa force de frappe. Le montant de l’opération, qui devrait être finalisée d’ici le mois de mai, s’élève à 50 millions d’euros.

Se rapprocher d’un acteur américain faisait sens pour Linkfluence alors que l’entreprise tricolore avait accru ses efforts pour se développer en Amérique du Nord au cours de ces dernières années. Dans ce cadre, la société avait d’ailleurs bouclé un tour de table de 18 millions d’euros en 2018 et mis la main, dans le même temps, sur Scoop.it, plateforme de curation de contenus basée à San Francisco et fondée par Marc Rougier ainsi que Guillaume Decugis. C’est d’ailleurs ce dernier qui avait été choisi pour prendre les commandes de Linkfluence en raison de son expertise aux États-Unis. Après avoir transformé Scoop.it en antenne californienne de Linkfluence, l’entreprise avait également ouvert un bureau à New York, de manière à créer une passerelle entre les deux côtes américaines. 

Après une année 2020 qui a vu les réseaux sociaux gagner 490 millions de nouveaux utilisateurs, à la faveur de la crise du coronavirus qui a accéléré leur adoption et amplifié leurs usages, selon le rapport annuel Digital 2021 réalisé par Hootsuite et We Are Social, Guillaume Decugis a estimé qu’il était temps pour Linkfluence de s’adosser à un acteur majeur du marché, à savoir Meltwater qui emploie 1 700 personnes et revendique 28 000 clients. «Nous partageons la même vision de l’avenir que Meltwater, qui consiste à apporter aux marques mondiales de l’intelligence client grâce à l’IA et l’analyse des contenus publics sur les réseaux sociaux. Il n’y a jamais eu autant de données disponibles pour toutes les entreprises, et les gagnants de demain seront les marques qui comprendront leurs clients à la vitesse du web en arrivant à tirer parti d’Internet comme d’une source importante d’indicateurs avancés», explique Guillaume Decugis, PDG de Linkfluence.

9ème acquisition de Meltwater depuis 2016

Fondée en 2006 par Alain Le Berre, Guilhem Fouetillou, Camille Maussang et Antonin Rohmer, l’entreprise française s’est distinguée en développant la plateforme SaaS Radarly, qui applique des technologies d’intelligence artificielle pour capter, analyser, mesurer et comprendre plus de 200 millions de publications par jour sur les médias sociaux (blogs, forums, réseaux sociaux, sites web…). Restituées sous la forme de tableaux de bord interactifs en temps réel, ces données sociales permettent aux marques de repérer les sujets de prédilection des consommateurs, les tendances du marché ou encore les signaux faibles émergents pour détecter les insights activables et adapter leurs stratégies marketing et social media. De cette manière, l’analyse permanente des médiaux sociaux vise à aider les clients de la société, notamment LVMH, Nike, Danone, Pernod Ricard, Toyota et Epic Games, à prendre de meilleures décisions pour se démarquer de la concurrence.

Cette approche a tapé dans l’œil de Meltwater, qui réalise avec Linkfluence sa neuvième acquisition depuis 2016 et sa première depuis son entrée à la Bourse d’Oslo en décembre 2020. «Les études de marché sont une industrie de 73 milliards de dollars par an qui, historiquement, a fortement reposé sur le travail manuel. Nous avons été impressionnés par les relations client étroites de Linkfluence avec certaines des marques les plus exigeantes au monde et par son travail de pionnier dans l’utilisation d’algorithmes intelligents et de médias sociaux pour automatiser les études de marché», indique John Box, PDG de Meltwater.

Bouton retour en haut de la page
Meltwater s’offre Linkfluence pour 50 millions d’euros
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas