ActualitéBusinessTransport

Mobilité: Bolt lève 100 millions d’euros pour résister à Uber en Europe et en Afrique

Alors que le déconfinement gagne de plus en plus de pays en Europe, Bolt, la startup estonienne spécialisée dans la mobilité urbaine, lève 100 millions d’euros auprès de Naya Capital Management. Ce dernier tour de table porte le financement total de la startup à plus de 300 millions d’euros.

Lancé en 2013 par Martin et Markus Villig sous le nom Taxify, Bolt développe de nombreux services de mobilité (VTC, moto-taxis ou encore trottinettes électriques en free-floatting), dans plus de 150 villes en Europe et en Afrique. Face à la pandémie liée au Covid-19 et les mesures de confinement qui s’en sont suivies, la startup a accentué son offre de livraison de repas à domicile, Bolt Food, désormais disponible dans 12 pays. Plutôt concentré en Europe de l’Est et en Afrique, Bolt gagne ici du terrain sur des marchés où son concurrent Uber est moins présent.  

La startup basée à Tallinn a également lancé un nouveau service à destination des commerçants. Baptisé Business Delivery, il offre aux restaurants, aux supermarchés ou encore aux fleuristes, un service de livraison pour couvrir le dernier kilomètre et gérer les retours d’articles, en s’appuyant sur le réseau de chauffeurs et de coursiers de Bolt. 

Pour respecter les mesures de distanciation sociale, la startup a aussi lancé une nouvelle catégorie de VTC équipés de parois de séparation entre les sièges du passager et du conducteur. « Si la crise a temporairement changé notre façon de nous déplacer, les tendances à long terme qui favorisent la mobilité à la demande, telles que la diminution du nombre de voitures personnelles et le passage à des moyens de transport plus écologiques, continuent de s’accentuer », commente Markus Villig, PDG de Bolt.

Bolt : les données clés

Fondateurs : Martin et Markus Villig
Création : 2013

Siège social : Tallinn, Estonie 
Secteur : Mobilité 
Activité : développe des services de mobilité (VTC, moto-taxis ou trottinettes électriques en free-floatting)
Concurrents : Uber


Financement : 100 millions d’euros en mai 2020 auprès de Naya Capital Management.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Mobilité: Bolt lève 100 millions d’euros pour résister à Uber en Europe et en Afrique
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link