ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTransport

Mobilité: Bolt lève 150 millions d’euros auprès de D1 Capital Partners

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Bolt, startup estonienne spécialisée dans la mobilité urbaine, lève 150 millions d’euros auprès de D1 Capital Partners, avec la participation de Darsana Capital Partners. Il s’agit de la plus importante levée de fonds réalisée par la startup qui compte désormais un financement total de 592,2 millions de dollars selon Crunchbase. Pour rappel, Bolt avait levé 100 millions d’euros en mai dernier auprès de Naya Capital Management. 

Lancé en 2013 par Martin et Markus Villig sous le nom Taxify, Bolt développe de nombreux services de mobilité (VTC, moto-taxis, ou encore trottinettes électriques en free-floatting) ainsi qu’un service de livraisons de repas, dans 200 villes à travers 40 pays, en Europe et en Afrique. Le mois dernier, la startup estonienne annonçait son intention de miser 100 millions d’euros dans le déploiement de ses trottinettes et vélos en libre-service dans 50 nouvelles villes d’Europe. Bolt ambitionne en effet de devenir « le plus grand opérateur de véhicules électriques légers en Europe », en exploitant 130 000 trottinettes et vélos électriques dans 100 villes européennes en 2021.

Un marché européen très convoité 

En Europe, l’engouement pour les services de micro-mobilité ne cesse de croître. De nombreuses startups se disputent le terrain à l’instar de l’Allemand Tier Mobility qui a levé 250 millions de dollars en série C début novembre auprès de SoftBank, et du Suédois Voi qui a récolté 160 millions de dollars en série C début décembre. Face à cette concurrence accrue, Bolt mise sur l’aspect sécuritaire de ses services, notamment avec sa trottinette électrique 4ème génération qui débarque ce mois-ci. L’Estonien revendique le modèle le plus sûr du marché grâce à des « capteurs permettant de détecter les modes de conduite dangereux ». En ce qui concerne son service de VTC, Bolt a mis en place un bouton d’appel d’urgence sur son application pour prévenir rapidement les services d’urgences si besoin, et ne compte pas s’arrêter là.

La startup ambitionne de lancer de nouvelles fonctionnalités pour renforcer la sécurité de ses services, comme un système de suivi des déplacements, capable de prévoir des accidents potentiels via une technologie basée sur l’intelligence artificielle. « En 2021, nous allons doubler nos efforts afin d’être le leader du secteur en matière de sécurité et de qualité de service », commente Markus Villig. « Nous prévoyons le lancement de nouvelles solutions innovantes, comme la reconnaissance faciale pour la vérification de l’identité des chauffeurs ou encore un système de suivi automatique des trajets, utilisant le machine learning afin de prévenir de potentiels accidents et assurer le plus haut niveau de qualité de service à nos utilisateurs. »

En parallèle, Bolt souhaite développer ses activités de VTC, de micromobilité et de livraison de repas en Europe et en Afrique. Cette année, face à la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement qui s’en sont suivies, la startup a accentué son offre de livraison de repas à domicile, Bolt Food, désormais disponible dans 16 pays et 33 villes. 

Bolt : les données clés

Fondateurs : Martin et Markus Villig
Création : 2013
Siège social : Tallinn, Estonie
Secteur : mobilité
Activité : développe des services de mobilité (VTC, moto-taxis ou trottinettes électriques en free-floatting)


Financement : 150 millions d’euros auprès de D1 Capital Partners, avec la participation de Darsana Capital Partners.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Bolt
Mobilité: Bolt lève 150 millions d’euros auprès de D1 Capital Partners
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code
Pass sanitaire: inquiètes, les entreprises demandent au gouvernement de ne pas supprimer les aides
Facebook travaille sur le metaverse, incarnation de l’avenir du réseau social selon Mark Zuckerberg
Dopé par un nombre record de livraisons, Tesla gagne plus d’un milliard de dollars sur un trimestre