ActualitéTech

Numéricable condamné à 6 millions d’euros de dommages et intérêts à Free ?

Le câblo-opérateur Numéricable aurait été condamné à 6 millions d’euros de dommages et intérêts à Free par le tribunal de commerce de Paris selon BFMTV. En cause, la campagne lancée par le concurrent de Xavier Niel, en 2011, pour promouvoir son offre mobile et dans laquelle il précisait que « la révolution du mobile commence le 11 mai ».

Un slogan qui avait alors déplu à Free qui estimait que le terme « révolution » se rapprochait trop du nom de sa nouvelle Freebox baptisée « Révolution », lancée en 2010. Le jeune opérateur avait alors déposé une plainte en 2011 et réclamait 10 millions d’euros de dommages et intérêts.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. frenchweb « Révolution » de #free à 6M€. A combien le « Évolution » de #sfr ? #nawak

Bouton retour en haut de la page
Numéricable condamné à 6 millions d’euros de dommages et intérêts à Free ?
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques
Radio France
Face aux géants du streaming, les radios françaises font leur révolution numérique
Michel Devoret Yale Quantum
[DECODE Quantum] A la rencontre de Michel Devoret, Directeur du laboratoire de nanofabrication en physique appliquée de l’Université de Yale