ActualitéAffaires publiquesRussieTech

Le Parlement russe veut que les géants du Net hébergent les données personnelles en Russie

Le Parlement russe vient de voter une loi qui obligera les services Internet d’héberger les données personnelles des citoyens russes sur des serveurs localisés sur le territoire national d’ici à septembre 2016. Derrière ce vote, les géants du Net tels que Google, Facebook ou Twitter sont clairement ciblés et devraient être contraints de stocker les données personnelles dans le pays pour poursuivre leurs activités, alors qu’elles sont encore largement hébergées aux Etats-Unis.

A défaut, ils risqueraient d’être bloqués. Cette loi soulève bien sûr de nombreuses réactions, notamment en ce qui concerne la volonté de censure d’Internet de la part des autorités.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le Parlement russe veut que les géants du Net hébergent les données personnelles en Russie
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link