ActualitéAffaires publiquesRussieTech

Le Parlement russe veut que les géants du Net hébergent les données personnelles en Russie

Le Parlement russe vient de voter une loi qui obligera les services Internet d’héberger les données personnelles des citoyens russes sur des serveurs localisés sur le territoire national d’ici à septembre 2016. Derrière ce vote, les géants du Net tels que Google, Facebook ou Twitter sont clairement ciblés et devraient être contraints de stocker les données personnelles dans le pays pour poursuivre leurs activités, alors qu’elles sont encore largement hébergées aux Etats-Unis.

A défaut, ils risqueraient d’être bloqués. Cette loi soulève bien sûr de nombreuses réactions, notamment en ce qui concerne la volonté de censure d’Internet de la part des autorités.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Parlement russe veut que les géants du Net hébergent les données personnelles en Russie
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition