Data Room

Philippe Hayat : l’entrepreneur, l’indigné et la croissance

Philippe Hayat, serial entrepreneur, fondateur de l’association 100 000 Entrepreneurs et managing partner de Serena Capital a remis très récemment à Fleur Pellerin un rapport de mission intitulé  : « Pour un new deal entrepreneurial –  Créer des entreprises de croissance ». Sur près de 50 pages, il détaille une série de propositions pour développer en France l’esprit entrepreneurial, favoriser les projets et les secteurs porteurs de croissance.

Le rapport préconise des actions pour populariser la création d’entreprise, l’enseigner, l’accompagner, l’aider, motiver les talents… Il remet à l’honneur l’idée d’un « Small business act » et de valorisations fiscales pour les entrepreneurs comme pour les business angels. Lire le rapport complet.

Philippe Hayat publie également ces jours-ci chez Ellipses, « L’entrepreneur et l’indigné – deux façons de changer le monde« . Un petit livre d’entretiens avec Gilles Vanderpooten (co-auteur du manifeste « Engagez-vous » avec Stéphane Hessel), menés par Jeanne Dussueil.  Un plaidoyer pour éclairer ce qui rapproche ces deux figures sociales que beaucoup tentent d’opposer de façon caricaturale.

A l’heure où les pigeons suspendent leur vol, entretien avec Philippe Hayat.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Philippe Hayat : l’entrepreneur, l’indigné et la croissance”

  1. Le rapport HAYAT préconise… le JEUNISME ENTREPRENEURIAL !

    Il propose de développer l’entrepreneuriat chez les étudiants… mais en revanche, AUCUNE proposition n’est faite pour développer et faciliter l’entrepreneuriat des salariés (ex. essaimage, seniors…) et surtout des chômeurs (formations, aides spécifiques…) !!!

    C’est totalement INSENSÉ car il est évident que l’entrepreneuriat concerne (ou devrait concerner) d’abord les plus expérimentés et qu’inversement il peut paraitre un peu utopique, voir dangereux, de préconiser l’entrepreneuriat chez ceux qui débutent dans la vie active…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This