ActualitéAmérique du nordBourseBusinessHR TechInvestissementsTech

Plateforme de travail collaboratif: Asana lance son processus d’introduction en Bourse

La plateforme de travail collaboratif Asana passe à la vitesse supérieure. Elle vient de discrètement enregistré le fameux formulaire S1 auprès de la Securities and Exchange Commission pour une cotation directe.

Pour rappel, Asana, basé à San Francisco, a été fondé en 2009 par un co-fondateur de Facebook, Dustin Moskovitz, et Justin Rosenstein, ancien de Google et Facebook – à l’origine de fonctionnalités comme le bouton Like et les Facebook Pages. En janvier 2018, la société avait notamment levé 75 millions de dollars auprès de Generation Investment Management, un fonds d’investissement co-fondé par Al Gore. Au total, elle a réuni un peu plus de 213 millions de dollars. Sa dernière valorisation était estimée à 1,5 milliard de dollars.

Asana est plus particulièrement un outil de gestion de projets. Sa plateforme permet de partager des informations, d’attribuer des tâches, de définir des priorités et délais, de suivre chaque étape ou encore de créer des plans de projets graphiques.

Crédit: Asana.

La solution se rapproche donc de celles proposées par des entreprises comme Airtable, Trello ou encore Wrike. Pour se démarquer, ces startups doivent rapidement anticiper les fonctionnalités qui simplifieront la gestion de projet pour les utilisateurs. Dernièrement, Asana a par exemple misé sur l’automatisation avec un outil qui permet de créer des « règles » pour automatiser les tâches récurrentes. Sa solution peut également communiquer avec une messagerie collaborative comme Slack. Il est par exemple possible de recevoir une notification sur Slack quand des modifications son apportées à des tâches sur Asana.

En fin d’année dernière, la startup revendiquait plus de 70 000 clients payants et une présence dans dans 195 pays. Elle cite par exemple AppAnie, Salesforce ou encore la Nasa parmi ses clients.

En choisissant de faire une cotation directe, Asana suit le chemin déjà empreinté par Spotify et Slack. Pour rappel, la cotation directe est moins coûteuse pour l’entreprise. De plus, outre le fait de court-circuiter les banques d’investissement, le processus de cotation directe permet d’éviter de diluer la part de ceux qui sont déjà actionnaires. En revanche, elle est également imprévisible, le prix des titres n’étant pas fixé d’avance. Aucune date précise n’a pour l’instant été annoncé pour l’introduction d’Asana, la startup déclarant juste que l’introduction aura lieu une fois que la SEC aura terminé son inspection.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Plateforme de travail collaboratif: Asana lance son processus d’introduction en Bourse
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch