ActualitéArts et CulturesBusinessComLes ExpertsObjets connectésTech

Pourquoi la révolution IoT passera par le blockchain

Depuis 1944, tous les 10 ans, une innovation majeure change tout. Il y a eu le premier ordinateur en 1944, le premier mainframe en 1954, le premier mini ordinateur en 1964, le premier micro ordinateur en 1974, le McIntosh en 1984, le Web avec Netscape en 1994, les réseaux sociaux en 2004. Voici l’Internet of ME avec le Blockchain of Things – BoT.

Le blockchain peut être défini comme l’historique décentralisé et exhaustif de toutes les transactions effectuées depuis sa création et qui y sont consignés par blocs consécutifs dans un grand livre de compte. La sécurité de la transaction est assurée par un réseau d’ordinateurs qui valident et certifient la transaction avant de l’inscrire de manière définitive dans un bloc. Une fois enregistrée, cette dernière devient infalsifiable et facilement vérifiable. Il s’agit donc d’un réseau distribué au sein duquel les transactions s’effectuent en pair à pair (P2P).

Le principal avantage du blockchain est de permettre aux individus de se faire confiance entre eux sans l’intervention d’un «tiers de confiance» (notaire, banque, État, plateforme d’intermédiation de type Uber, AirBnB, etc.). Cette fonction d’intermédiaire est assurée par un réseau d’ordinateurs. Dit autrement, le blockchain est une infrastructure de certification des transactions sur Internet.

La technologie blockchain peut être utilisée pour des transactions qui vont au delà d’une simple transaction de paiement ou d’enregistrement et qui contiennent des instructions beaucoup plus complexes (des instructions conditionnelles et programmables), on parle alors de contrats. Ces contrats sont publiés sur un blockchain pour qu’ils s’exécutent automatiquement sous certaines conditions, raison pour laquelle on utilise l’expression de «Smart Contracts».

Les enjeux sont énormes. Tous les acteurs impliqués dans l’intermédiation sont concernés : les banques, les assureurs, les notaires, les avocats, etc sont concernés. C’est un marché de plusieurs milliers de milliards de dollars qu’il faut ré-inventer !

La réussite de l’IoT (Internet of Things) passe en effet par le blockchain et son infrastructure de confiance algorithmique distribuée. Rappelons qu’avec blockchain, le fait qu’une transaction soit acceptée ou rejetée est le fruit d’un consensus distribué et non d’une institution centralisée. Dit autrement, le consensus-as-a-service (consensus à la demande) ou le TaaS (Trust as a Service) est au cœur du modèle économique du blockchain.

Avec l’Internet des objets, le protocole blockchain va trouver l’une de ses plus larges applications, compte tenu des problèmes colossaux de confiance qui ne manqueront pas de se poser. La confiance, la question de l’identité, du respect de la vie privée et de la confidentialité des données personnelles seront au cœur du développement du marché de l’Internet des objets.

Dit autrement, la technologie blockchain va devenir l’infrastructure d’un monde globalement numérique et massivement interconnecté avec notamment le Wearable Computing, l’IoT, les capteurs, les smartphones, les ordinateurs portables, les appareils du quantified self, le Smarthome, le Smartcar et le SmartCity.

Le monde de demain sera blockchain ou ne sera pas.

[tabs] [tab title= « A propos »]

xavier-dallozXavier Dalloz dirige le cabinet de conseil Xavier Dalloz Consulting qui est spécialisé dans le suivi des technologies de l'information. Xavier Dalloz Consulting intervient auprès des entreprises pour les aider à insérer les technologies de l'information dans leur stratégie pour en obtenir un avantage concurrentiel.

Il est le correspondant en France du CES (Consumer Electronics Show) et du KES (Korean Electronics Show). Il est membre du WEF (World Electronics Forum).

Il sera présent en sa qualité d'expert à la conférence BlockChain : « Contrats intelligents, la révolution blockchain est en marche ! », le 6 avril, organisé par le sido

[/tab] [/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This