ActualitéBusinessTech

Qualcomm se choisit un nouveau patron pour surfer sur le déploiement de la 5G

AFP

Le géant américain des composants électroniques pour appareils mobiles Qualcomm a annoncé la nomination d’un nouveau directeur général, Cristiano Amon, pour remplacer Steve Mollenkopf à partir du 30 juin, au moment où l’entreprise surfe sur le déploiement de la 5G. M. Mollenkopf prévoit de prendre sa retraite après 26 ans au sein de l’entreprise mais restera conseiller stratégique pendant « un certain temps », détaille un communiqué. Ingénieur de formation, il avait pris la tête de la société en mars 2014. « Son travail a aidé à rendre les smartphones accessibles à tous et a fait de Qualcomm un leader dans la 3G, la 4G et maintenant la 5G », souligne le document. Sous sa houlette, l’entreprise s’est aussi étendue sur les secteurs de l’Internet des objets ou de l’automobile.

Accusations de pratiques anti-concurrentielles

Mais il a également dû faire face à plusieurs défis dont des accusations de pratiques anti-concurrentielles aux Etats-Unis comme dans l’Union européenne et une bataille juridique avec Apple sur des brevets. Le groupe a aussi mené un âpre combat en 2017 et 2018 avec son concurrent Broadcom, basé à Singapour, qui souhaitait le racheter, et a dû renoncer à une fusion avec le groupe néerlandais NXP sur fond de guerre commerciale sino-américaine. M. Mollenkopf a fait face « à davantage de défis au cours de ses sept années en tant que directeur général que la plupart des dirigeants n’en rencontrent dans toute leur carrière », a commenté le président du conseil d’administration du groupe, Mark McLaughlin, cité dans le communiqué. Son remplaçant, âgé de 50 ans, est aussi ingénieur et travaille à Qualcomm depuis 1995.

« Avec notre modèle commercial clairement validé et notre avance dans la 5G, c’est le bon moment pour Cristiano d’assumer la direction de la société et de guider l’entreprise au moment de ce que je considère être la plus grande opportunité de l’histoire de la société », la 5G, a souligné M. Mollenkopf dans le communiqué. M. Amon, y explique-t-il, a piloté le développement de la stratégie 5G de Qualcomm. Pour M. McLaughlin, M. Amon « était le choix évident pour devenir notre nouveau directeur général dans la mesure où il a prouvé qu’il savait mettre en oeuvre des projets, connaît finement l’entreprise, a des relations solides avec nos partenaires et une vision stratégique pour le futur de l’entreprise ». Basé à San Diego, Qualcomm emploie 41 000 personnes. L’entreprise a dégagé un chiffre d’affaires de 23,5 milliards de dollars sur l’année comptable se terminant fin septembre.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Qualcomm
Qualcomm se choisit un nouveau patron pour surfer sur le déploiement de la 5G
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous