ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Qui est Octobat, la première startup rachetée par Mirakl ?

Un mois après avoir bouclé une levée de fonds de 473 millions d’euros, Mirakl poursuit son ascension en réalisant sa première acquisition. Le géant des solutions logicielles pour les marketplaces annonce le rachat d’Octobat, startup française spécialisée dans l’automatisation de factures pour les entreprises. Mirakl ambitionne de compléter son offre en permettant à ses clients, opérateurs des marketplaces, d’optimiser leurs processus de facturation, notamment lors de leur expansion à l’étranger.

Fondé en 2014 par Gaultier Laperche, Nicolas Guillemain et Romain Prevost, Octobat développe une solution SaaS qui s’intègre aux systèmes de facturation les plus populaires, afin d’automatiser la création de factures conformes aux exigences fiscales. La startup parisienne s’adresse aux marketplaces, aux plateformes et aux retailers, qui sont plus de 300 à avoir été séduits par sa solution, notamment dans les régions EMEA (Europe Middle East & Africa), Amérique du Nord et APAC.

Accompagner les marketplaces se développent à l’étranger

« Depuis notre création en 2014, nous accompagnons les commerçants en ligne dans la gestion de la conformité des processus de facturation et de fiscalité », explique Gaultier Laperche, co-fondateur et PDG d’Octobat. « Nous étions impatients de voir notre solution utilisée par des clients du monde entier et notre alliance avec Mirakl permet de répondre à cette aspiration. Comme nous, Mirakl considère que la facturation est une dimension essentielle du processus d’achat et de vente, et un facteur différenciant pour la croissance future de l’ensemble du secteur des marketplaces ».

Cette première acquisition témoigne du souhait de Mirakl d’accélérer dans les solutions facilitant les processus d’achat et de vente, notamment quand ses clients se développent à l’étranger. En effet, la solution d’Octobat est basée sur une API qui permet la création, la livraison et le stockage automatique de factures, qui assure la conformité avec les réglementations locales.

« Devancer les besoins de nos clients »

« Pour notre première acquisition, nous cherchions une opportunité qui nous permettrait de devancer les besoins de nos clients », explique Philippe Corrot, co-fondateur et co-CEO de Mirakl. « Avec Octobat, nous nous sommes aperçus que nous pouvions simplifier et automatiser les processus de facturation qui sont particulièrement complexes pour les opérateurs de marketplaces. Cette acquisition renforce la flexibilité et l’ouverture de notre plateforme ».

Pour rappel, Mirakl commercialise des solutions logicielles aux retailers et aux industriels pour leur permettre de lancer une marketplace et ainsi entrer en compétition avec Amazon. La licorne a frappé fort en septembre 2020 en levant pas moins de 300 millions de dollars, la valorisant à hauteur de 1,5 milliard de dollars, réalisant alors l’une des levées de fonds les plus importantes de l’histoire de la FrenchTech. Un an plus tard, en septembre 2021, Mirakl a réalisé un tour de table de 555 millions de dollars, soit 473 millions d’euros, qui valorise aujourd’hui l’entreprise à quelque 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros).

Bouton retour en haut de la page
Qui est Octobat, la première startup rachetée par Mirakl ?
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?