ActualitéBusinessTech

Schneider Electric en passe d’acquérir le fabricant allemand de logiciels RIB Software

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le fabricant français de matériel électrique Schneider Electric a annoncé jeudi vouloir acquérir une participation majoritaire dans le fabricant allemand de logiciels RIB Software, par le biais d’une offre publique d’achat (OPA) valorisant l’entreprise 1,4 milliard d’euros. La transaction, « soutenue par le conseil d’administration de RIB », s’appuie sur une offre de 29 euros par action, « soit une prime de 41% par rapport au dernier cours de clôture » du fournisseur de logiciels, a précisé Schneider Electric dans un communiqué.

Cette opération « permettra à Schneider Electric de renforcer ses capacités sur la phase de construction, qui souffre actuellement d’un niveau élevé d’inefficacités en raison d’une très faible adoption des technologies numériques (moins de 5%) », explique l’industriel français. Elle devrait par ailleurs permettre « une croissance prévisionnelle organique à deux chiffres » de RIB, « grâce à la couverture internationale de Schneider Electric », selon le communiqué.

214 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le géant français des équipements et solutions pour l’énergie précise avoir « d’ores et déjà conclu un accord d’acquisition portant sur 16% des actions », avec des « accords irrévocables relatifs à la moitié des actions détenues » par les dirigeants et actionnaires familiaux de RIB. Le « seuil d’acceptation minimum » de l’opération sera de « 50% » des parts de l’entreprise « plus une action », indique Schneider Electric, qui précise que les dirigeants de RIB conserveront une participation combinée de 9% dans l’entreprise « pour démontrer leur engagement et assurer la continuité ». La finalisation de la transaction devrait intervenir pour sa part au cours du deuxième trimestre 2020, sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires. 

A l’issue, « RIB sera entièrement consolidé dans les comptes de Schneider Electric », indique le groupe. RIB Software SE (RIB), fondée en 1961, a son siège social à Stuttgart (Allemagne) et est cotée à la Bourse de Francfort. Avec près de 2 700 employés et plus de 100 000 clients et 500 000 utilisateurs, elle a généré un chiffre d’affaires de 214 millions d’euros en 2019. « Nous travaillons main dans la main » pour cette transaction, a assuré lors d’une conférence téléphonique le PDG de RIB, Tom Wolf. L’opération « est pleinement alignée sur notre stratégie » dans « le domaine de la transformation numérique », a complété le PDG de Schneider Electric, Jean-Pascal Tricoire.

Schneider Electric, qui a enregistré en 2018 un bénéfice net record de 2,33 milliards d’euros (+9%), a adopté il y a quelques années une stratégie visant à se concentrer sur son coeur de métier, la gestion de sites existants, avec par exemple des technologies liées à l’efficacité énergétique des bâtiments. Le groupe français, qui publiera ses résultats de 2019 le 20 février, avait confirmé fin octobre ses objectifs annuels pour cet exercice, à savoir une croissance du chiffre d’affaires à changes et périmètre constants comprise entre 4% et 5%.

Bouton retour en haut de la page
Schneider Electric en passe d’acquérir le fabricant allemand de logiciels RIB Software
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media