BusinessInvestissementsLes levées de fondsMedia

[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

À l’approche des élections présidentielles, la lutte contre la désinformation est un enjeu plus que jamais majeur pour la société. Si selon Gartner, nous consommerons tous plus d’informations fausses que de vraies cette année, la startup Buster.Ai entend déjouer ce phénomène de fake-news qui explose depuis l’avènement des réseaux sociaux.

Lancé en 2019 par Julien Mardas et Aurélien Cluzeau, Buster.Ai déploie une technologie DeepTech de vérification de l’information. La startup lève aujourd’hui 2 millions d’euros en seed auprès de OneRagtime, Takara Capital et de business angels. Concrètement, Buster.Ai développe une solution SaaS et des API à destination des professionnels de l’information et autres diffuseurs (médias, univers de la politique et de l’économie, plateformes de production et de diffusion de contenus, modérateurs sur les réseaux sociaux, etc).

«S’assurer de limiter la propagation de fausses informations»

Cette technologie de fact-checking se base sur une diversité des sources (agences de presse, médias, encyclopédies, ressources scientifiques, réseaux sociaux…) ainsi que sur des contenus multimodale (image, texte, vidéo) dans de nombreuses langues, afin de recenser un large spectre d’informations sur les sujets traités. La startup s’appuie sur des algorithmes de Deep Learning et de traitement automatique du langage (NLP) spécialisés dans la recherche et le traitement d’informations.

« Les professionnels de l’information doivent être équipés d’outils adéquats pour s’assurer de limiter la propagation de fausses informations », commente Julien Madras, CEO de Buster.Ai. « Buster.Ai s’inscrit dans cette démarche pour devenir un contributeur majeur. Le fact-checking est en effet un écosystème en construction et toujours en recherche de ses repères scientifiques et méthodologiques. » La startup, lauréate de challenges internationaux d’IA appliqués au fact-checking, ambitionne d’investir en R&D, de recruter de nouveaux talents et d’accélérer la commercialisation de son offre.

Bouton retour en haut de la page
[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale