A la uneTech

SFR-Numericable : Bouygues contre-attaque et dépose une nouvelle offre à plus de 13 milliards

Cette nouvelle offre valorise l’entreprise à plus de 17 milliards d’euros…

Alors que Vivendi avait annoncé être entré en négociation exclusive avec Numericable, Bouygues a décidé de jouer carte sur table pour se relancer en formulant une nouvelle offre de rachat. Il propose plus précisément 13,15 milliards d’euros pour s’offrir SFR, soit 1,85 milliard d’euros de plus que sa précédente offre pour la partie réglée en numéraire, et 1,4 milliard de plus « dans sa composante en numéraire à l’offre concurrente ». La société de Patrick Drahi (Altice, maison-mère de Numericable) avait en effet proposé 11,75 milliards d’euros.

« Bouygues confirme un montant de 10 milliards d’euros de synergies créées par le rapprochement de Bouygues Telecom et SFR, dont 5 milliards d’euros de synergies relatives au réseau mobile sécurisées par l’accord signé avec Free le 9 mars 2014 » explique le groupe.  Et de préciser que sa proposition valoriserait l’opérateur au carré rouge à 17,4 milliards d’euros.

Bouygues rappelle également que de nombreux industriels se joignent à lui – dont La Caisse des Dépôts et Consignations, la famille Pinault ou JCDecaux Holding – et que sa prise de participation directe dans le capital de SFR monterait à 67% contre 52% dans l’offre précédente. Vivendi conserverait 21,5% du capital du nouvel ensemble, pour lequel « l’introduction en Bourse […] est envisagée dès la réalisation de la fusion, offrant ainsi à Vivendi un accès immédiat à la liquidité pour le solde résiduel de sa participation ».

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
SFR-Numericable : Bouygues contre-attaque et dépose une nouvelle offre à plus de 13 milliards
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
A la rencontre de Michel Meyer, Technical Program Manager pour Facebook, basé à San Francisco
Anonymisation des données: 1,5 million d’euros pour la startup nantaise Octopize
Intelligence artificielle: l’ONU veut imposer un moratoire sur certains systèmes