ActualitéBusinessTech

Smart City: 2150 clôt son fonds européen à 130 millions d’euros

2150 annonce le closing de son fonds dédié aux startups qui développent des technologies pour optimiser les villes et réimaginer l’environnement urbain. Basé à Londres, Copenhague et Berlin, le fonds doté de 130 millions d’euros investira par tickets allant de 1 à 7 millions d’euros pour commencer. Ils pourront ensuite atteindre jusqu’à 40 millions d’euros. 

Lancé en janvier 2019 et incubé au sein de NREP, une entreprise immobilière européenne et gestionnaire de fonds immobiliers, le fonds 2150 prévoit de lever au total 200 millions d’euros dans l’année 2021. Son objectif affiché est de soutenir des technologies visant à améliorer le milieu urbain au niveau de « la conception, la construction et l’alimentation électrique des villes, ainsi que la manière dont les gens vivent et travaillent ». Parmi ces technologies, on peut citer les nouveaux matériaux et logiciels utilisés dans la construction, les capteurs et les algorithmes qui réduisent les déchets, et qui optimisent le chauffage et la climatisation des bâtiments.

« Notre mission chez NREP est de rendre l’immobilier et les villes plus efficients, durables et centrés sur l’humain », commente Mikkel Bülow-Lehnsby, Partner chez 2150 et Chairman de NREP. « Avec 2150, nous mettons à profit notre expertise et associons nos pairs pour identifier et développer les technologies qui nous aideront à atteindre cet objectif. » 

«L’objectif et le profit»

L’équipe fondatrice du fonds est composée de Christian Hernandez, ancien cadre dirigeant chez Facebook, Mikkel Bülow-Lehnsby, entrepreneur, président et co-fondateur de NREP, ainsi que Jacob Bro, ancien Chief Product Officer chez Rocket Internet. Les ‘Limited Partners’ du fonds sont composés de Family offices et de capitaux institutionnels, ainsi que d’une douzaine de propriétaires et gestionnaires paneuropéens de biens immobiliers. « Nous sommes convaincus que 2150 jouera un rôle important dans la conception d’un monde dans lequel technologie, durabilité et esprit d’entreprise convergeront afin d’inverser l’impact négatif du bâti sur la planète », ajoute Mikkel Bülow-Lehnsby, Partner chez 2150 et Chairman de NREP.

En ce qui concerne les retours sur investissement, 2150 cherche à fournir à ses investisseurs des rendements « appropriés, ajustés en fonction du risque et correspondant à la classe d’actifs », confie Christian Hernandez, porte-parole du fonds. « Selon notre vision, il n’y a pas de différence entre l’objectif et le profit. Nous sommes convaincus que soutenir des technologies qui ont un impact positif sur la Terre peut les aider (ainsi que notre fonds), à assurer leur réussite financière ».

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Smart City: 2150 clôt son fonds européen à 130 millions d’euros
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence