ActualitéRetail & eCommerce

Spartoo lève 25 millions d’euros pour renforcer son leadership européen

Le groupe grenoblois Spartoo, spécialiste du commerce de chaussures et de sacs sur internet, annonce une levée de fonds de 25M€ auprès de A Plus Finance, CM-CIC Capital Privé, Highland Partners et Endeavour Vision auxquels s’est associée la société Sofina.

Cette levée lui permettra de se développer davantage en Europe. Boris Saragaglia, cofondateur et PDG de Spartoo : « Après l’entrée d’actionnaires américains en 2009, il me semblait désormais important de nous entourer de fonds institutionnels européens de référence pour accélérer notre développement en Europe tout en pérennisant notre vision à long terme ».

Fondé en 2006 par trois jeunes diplômés de Grandes écoles, Spartoo est aujourd’hui actif dans près de 20 pays et référence plus de 30.000 modèles (700 marques). Il enregistre en moyenne 12 millions de VU par mois et a expédié plus de 2 millions de paires de chaussures en 2011. La société compte aujourd’hui 180 salariés à Grenoble et prévoit un CA 2012 en hausse de 30 à 40% sur les 100 M€ de 2011.

Depuis sa création, Spartoo a levé, en trois tours de table, près de 45M€.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Spartoo est il vraiment leader européen ? Certes ils sont devant Sarenza mais leur métier est devenu complètement différent.

    En revanche Zalando semble loin devant Spartoo.

Spartoo lève 25 millions d’euros pour renforcer son leadership européen
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link