ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTransport

Supply chain : Shippeo lève 32 millions de dollars auprès de Battery Ventures

Avec notre partenaire Assurup, la solution d'assurance des startups, découvrez l'actualité des levées de fonds

Les opérations s’enchaînent en ce début d’année dans le secteur de la digitalisation du fret routier. Alors que le groupe allemand Sennder vient de lever 160 millions de dollars après s’être emparé de la start-up française Everoad et des activités européennes d’Uber Freight, la société Shippeo, qui développe une plateforme de suivi en temps réel du transport routier de marchandises, annonce un tour de table de 32 millions de dollars co-dirigé par Battery Ventures (N26, Coinbase, Groupon, Dataiku…). Les investisseurs historiques, Partech, NGP Capital, ETF Partners et Bpifrance Digital Venture, ont également remis au pot à l’occasion de cette opération. Ce financement vient s’ajouter aux 39 millions de dollars levés par la société depuis sa création en 2014.

Fondée par Lucien Besse, Brice Hua, Jean-Bastien Dussart, David Barré, Thibaut Morlot et Pierre Khoury, la start-up, française a mis sur orbite un service de gestion des envois. La solution de la start-up permet aux chargeurs, transporteurs et chauffeurs d’échanger en temps réel des informations sur le suivi des livraisons de marchandises. Pour rendre la chaîne logistique plus fluide, la plateforme est connectée à plus de 700 sources de données (TMS, ERP, informatiques embarquées, systèmes électroniques…) via une API qui permet ainsi d’avoir une vue d’ensemble sur l’ensemble de la supply chain.

De cette manière, les entreprises expéditrices de marchandises ont une visibilité instantanée sur chaque livraison afin de communiquer de manière proactive avec les destinataires pour anticiper tout retard ou problème de livraison. «Grâce à Shippeo, les entreprises peuvent identifier et éliminer les points sensibles et les inefficacités sur l’ensemble de la chaîne logistique et agir pour optimiser leurs processus. Ceci se traduit par des réductions de coûts de transport, une augmentation de la satisfaction client et des opérations plus efficaces», indique la société.

10 millions de flux de marchandises suivis chaque année

Aujourd’hui, Shippeo assure le suivi de plus de 10 millions de flux de marchandises par an dans 70 pays. Pour se renforcer, l’entreprise, qui connecte plus de 140 000 transporteurs via sa plateforme, a mis la main l’an passé sur son concurrent français oPhone, ce qui lui a permis d’élargir son champ d’action dans les secteurs de la distribution et de l’industrie en récupérant des clients comme Casino, Monoprix, Système U , E.Leclerc ou encore Panzani.

Shippeo compte aujourd’hui 160 employés, dont 45% travaillent dans la R&D, et entend s’appuyer sur cette nouvelle levée de fonds pour tisser davantage sa toile logistique en Europe, à l’heure où la crise du coronavirus n’a fait que renforcer la nécessité d’une supply chain parfaitement maîtrisée pour répondre aux besoins des consommateurs. «La crise de la Covid-19 a mis en lumière la question de la visibilité supply chain, les entreprises de tous les secteurs ayant plus que jamais besoin d’une plus grande transparence dans le suivi des flux. Les pays confinés et les frontières fermées, ce sont les entreprises disposant de solutions de visibilité avancées qui ont réussi à atténuer les inefficacités opérationnelles liées aux retards de transport», explique l’entreprise.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée avec Assurup, la solution d'assurance pro des startups

Shippeo : les données clés

Fondateurs : Lucien Besse, Brice Hua, Jean-Bastien Dussart, David Barré, Thibaut Morlot et Pierre Khoury
Création : 2014
Siège social : Paris
Secteur : Transport
Activité : plateforme de suivi en temps réel du transport routier de marchandises


Financement : 32 millions de dollars en janvier 2020…

Bouton retour en haut de la page
Supply chain : Shippeo lève 32 millions de dollars auprès de Battery Ventures
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom