ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Téléconsultation: 262 millions d’euros pour Kry (Livi), rival de Doctolib en Europe

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Le géant suédois de la téléconsultation Kry, qui opère sous le nom de Livi en France et au Royaume-Uni, annonce aujourd’hui avoir clôturé une levée de fonds de 262 millions d’euros (soit plus de 300 millions de dollars) en série D, qui porte sa valorisation à environ 2 milliards de dollars. Ce tour de table a été mené par CPP Investments (CPPIB) et Fidelity Investments (FMR) avec la participation d’investisseurs historiques dont The Ontario Teachers’ Pension (OTPP), Index Ventures, Accel, Creandum et Project A. Cette opération, qui intervient un an après sa levée de fonds de 140 millions d’euros et l’arrivée du Covid-19 sur le Vieux Continent, doit lui permettre de gagner encore plus de terrain en Europe.

Lancé en 2014 par Fredrik Jung Abbou, Joachim Hedenius, Johannes Schildt et Josefin Landgård, Kry développe une application à destination des professionnels de santé en proposant des consultations vidéo, sur smartphone et tablette. La startup suédoise a pleinement profité de l’essor de l’e-santé et plus particulièrement de la téléconsultation pour asseoir sa position en Europe, face à des acteurs bien ancrés tel que le Français Doctolib ou le Britannique Babylon Health.

Pour lutter contre cette concurrence, Kry prévoit d’abord de développer ses activités de santé, notamment ses logiciels à destination des praticiens, en leur permettant par exemple de proposer des formulaires enrichis grâce à l’intelligence artificielle, un système de « matching » entre patient et professionnel, ou encore de fournir une messagerie sécurisée avec les patients et des recommandations de traitements personnalisés.

À la conquête de l’Europe

Accessible dans 30 pays, Kry ambitionne également de développer sa présence en accélérant son expansion géographique pour toucher des millions de patients supplémentaires. En France, la startup installée depuis septembre 2018 devra mettre les bouchées doubles si elle veut rivaliser avec les acteurs locaux à l’instar de Doctolib, qui ne compte pas moins 8 millions de téléconsultations enregistrées en 2020, pour 150 000 professionnels de santé enregistrés sur sa plateforme. Pour le moment, Kry revendique plus de 3 millions de patients sur sa plateforme et 6 000 praticiens enregistrés. Plus récemment, le Français Qare a été racheté par le jeune groupe britannique HealthHero dans l’espoir de devenir aussi un champion européen. À eux deux, ils revendiquent près de 3 millions de téléconsultations par an.

Kry reste cependant un acteur majeur en Europe et entend bien défendre sa place. « Nous avons joué un rôle de premier plan dans la digitalisation des soins à travers l’Europe et nous continuerons à jouer un rôle d’envergure dans la création d’un écosystème d’e- santé global, offrant une meilleure expérience et de meilleurs résultats aux patients, grâce à notre technologie », commente Johannes Schildt, PDG et co-fondateur de Kry. L’entreprise suédoise rappelle avoir connu une croissance de plus de 100% entre 2019 et 2020.

Kry : les données clés

Fondateurs : Fredrik Jung Abbou, Joachim Hedenius, Johannes Schildt, Josefin Landgård
Création : 2014
Siège social : Stockholm
Secteur: E-santé
Activité : téléconsultation sur mobile et tablette
Concurrents: Babylon Health, Qare, Visiomed, Doctolib


Financement : 262 millions d’euros en série D auprès de CPP Investments (CPPIB) et Fidelity Investments (FMR), avec la participation d’investisseurs historiques dont The Ontario Teachers’ Pension (OTPP), Index Ventures, Accel, Creandum et Project A.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Téléconsultation: 262 millions d’euros pour Kry (Livi), rival de Doctolib en Europe
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse
[Silicon Carne] Du réel au virtuel: comment allons-nous reproduire nos vies dans le metaverse?
FoodTech: débuts en fanfare à Wall Street pour Toast, spécialiste des logiciels pour restaurants