ActualitéBusinessMedia

Verizon cède Yahoo et AOL pour 5 milliards de dollars au fonds Apollo

C’est désormais officiel. Verizon, qui cherche à vendre ses activités liées aux médias numériques, cède sa filiale Verizon Media et par conséquent ses derniers actifs dans ce secteur pour 5 milliards de dollars, qui comprennent Yahoo et AOL, au fonds américain Apollo Global Management. Le groupe conservera néanmoins une participation minoritaire dans cette nouvelle société baptisée tout simplement « Yahoo ».

La rumeur de cette vente répandue par le Wall Street Journal et appuyée par Bloomberg la semaine dernière est désormais officielle. « Selon les termes de l’accord, Verizon recevra 4,25 milliards de dollars en espèces, des intérêts privilégiés de 750 millions de dollars et conservera une participation de 10% dans Verizon Media. La transaction comprend les actifs de Verizon Media, y compris ses marques et ses activités », détaille l’entreprise.

Pour «libérer l’énorme potentiel de Yahoo»

Cette scission permettra à Verizon Media de se concentrer sur des domaines qu’elle juge plus lucratifs et qui profiteront à ses plus de 900 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Pour rappel, le groupe américain avait fait l’acquisition du service de messagerie électronique AOL (alors propriétaire du Huffington Post, TechCrunch ou encore Engadget) pour 4,4 milliards de dollars en 2015, avant de racheter Yahoo pour environ 4,48 milliards de dollars en 2017. Cependant, Verizon a connu des difficultés et n’a pas su déployer tout le potentiel de Yahoo face à des géants de la publicité en ligne tels que Google ou Facebook. Verizon Media a déclaré avoir perdu 4,6 milliards de dollars en 2018.

Le groupe Verizon Communications espère désormais se concentrer sur ses autres activités tandis que la société américaine Apollo ambitionne de déployer tout le potentiel de ces marques. « Nous croyons fermement aux perspectives de croissance de Yahoo et aux vents secondaires macroéconomiques qui stimulent la croissance des médias numériques, de la technologie publicitaire et des plateformes Internet grand public », commente David Sambur, associé principal et coresponsable du capital-investissement chez Apollo. « Nous sommes ravis de contribuer à libérer l’énorme potentiel de Yahoo et de sa collection inégalée de marques », renchérit Reed Rayman, Private Equity Partner chez Apollo.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Verizon cède Yahoo et AOL pour 5 milliards de dollars au fonds Apollo
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être
Boosté par les GAFAM, le fleuron français des câbles sous-marins ASN espère doubler ses revenus