ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Vins en ligne, 1855 achète Cave Privée

1855, le site de vente de vins en ligne, vient d’annoncer l’acquisition de CavePrivée.com « le plus haut de gamme des sites de ventes privées de vins sur internet ». La société venait, il y a quinze jours à peine, de procéder à une augmentation de capital de 7 millions d’euros dans l’objectif avoué de réaliser de telles opérations.

Créée en juillet 2006 par deux anciens salariés de Château Online, Cave Privée est un club privé organisant des ventes privées de vins sur internet. L’originalité et la force du concept de Cave Privée reposent sur trois éléments :
• Des vins de qualité difficiles à trouver dans la distribution classique.
• Des prix identiques à ceux pratiqués en direct à la propriété.
• Des services exclusifs comme la possibilité de commander à l’unité et de regrouper ses livraisons en une seule fois.
Aujourd’hui, Cave Privée dispose d’un portefeuille de 60.000 membres et de 8.000 clients, dont près de 5.000 ont été actifs sur l’année 2010. Le prix moyen par bouteille vendue est de 23.00 € TTC par bouteille, la dépense annuelle moyenne par client est de 700 € TTC.

Selon Emeric Sauty de Chalon, Président de 1855, « Du point de vue financier, cette acquisition est réalisée sur la base d’un multiple raisonnable de 4 fois le résultat opérationnel 2011 et est donc fortement créatrice de valeur pour les actionnaires de 1855. »

Les chiffres de 1855 : audience : 228.000 visiteurs uniques (septembre 2010, source Médiamétrie/NetRating.
 Nombre de références produits : 25.000, CA 2009 : 12 M€, Résultat : 695 000 €

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Vins en ligne, 1855 achète Cave Privée
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
TikTok/Bytedance
TikTok: à trois jours de l’échéance, l’app n’a toujours pas d’accord aux États-Unis
[GOOD MORNING Frenchweb] Catherine Barba : « J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures »
Comment transformer un évènement physique en évènement virtuel?
Copy link