ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Walmart accélère dans le commerce conversationnel avec une nouvelle acquisition

Walmart a fait l’acquisition de « certains actifs » de la technologie de Botmock, une startup spécialisée dans les applications de chat conversationnel. Le géant américain de la grande distribution ambitionne de créer des interfaces vocales afin d’accélérer dans le commerce conversationnel. Cette acquisition intervient alors que les achats en ligne ont connu une forte croissance depuis la pandémie. Rien qu’en France, près de 1 consommateur sur 3 a commandé en ligne des produits qu’il aurait normalement achetés dans un magasin en 2020, selon Kantar.

« Nos clients sont aujourd’hui plus occupés que jamais et ils recherchent des moyens simples de joindre Walmart lorsqu’ils ont besoin de nous », explique Cheryl Ainoa, vice-présidente principale de Walmart chargée des services de retail et des technologies émergentes. « Nous constatons que l’une des façons les plus faciles et les plus naturelles pour les clients de le faire est par la voix et le chat, et c’est pourquoi nous avons construit et déployé plusieurs expériences conversationnelles et prévoyons d’en introduire encore plus. »

Fondée en 2016, Botmock a lancé sa première version en 2017, alors que les expériences conversationnelles commençaient à se développer. La startup déploie ensuite au fil des années un ensemble d’outils pour concevoir, tester et développer des applications conversationnelles sur différentes plateformes. Botmock revendique plus de 50 000 utilisateurs sur ses différents outils et compte parmi ses clients des entreprises de divers secteurs comme Accenture, Delta, Oracle, Viasat, Mercury.ai, Liveperson, BlueRobot, BT, Avanade ou encore Enbridge.

Walmart multiplie les expériences de commerce conversationnel

Dans le cadre de cette acquisition, l’équipe de Botmock rejoindra Walmart, qui multiplie les investissements dans le commerce conversationnel depuis quelques mois. « Nous avons conclu un accord avec Walmart concernant l’achat et la vente de certains actifs de Botmock, et notre équipe va rejoindre Walmart », explique la startup. « Dans le cadre de ce processus, nous allons fermer l’application Botmock et fournir une aide à la transition aux clients existants pour la migration de leurs données hors de Botmock. »

Walmart propose déjà des achats vocaux à ses clients via des partenariats avec Google et Siri (Apple). Pour rappel, Walmart a également lancé le mois dernier un test en version bêta, baptisé « Walmart Text to Shop », qui permet aux clients d’envoyer des SMS pour effectuer des achats. L’acquisition de Botmock devrait lui permettre d’accélérer dans cette voie.

« Avec un tel outil, nous pouvons créer plus rapidement des interfaces vocales et de chat pour nos clients et nos associés et les déployer plus rapidement », commente Cheryl Ainoa. « La création d’interactions transparentes pour la voix ou le chat est un problème de conception assez difficile qui nous oblige à envisager tous les flux conversationnels possibles, qui dépendent de la situation et des besoins uniques des clients », a-t-elle expliqué.

Bouton retour en haut de la page
Walmart accélère dans le commerce conversationnel avec une nouvelle acquisition
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?