A la uneMediaTV

[We Love Entrepreneurs] Alexandre Malsch: «Un investisseur nous a dit qu’il ne croyait pas dans notre projet, mais dans notre équipe»

Melty, c’est l’histoire d’un lycéen, Alexandre Malsch, qui commence ses premiers blogs à l’âge de 15 ans. Puis, rapidement, l’idée lui vient de vouloir créer un véritable média en ligne qui s’adresse aux jeunes. Après avoir intégré l’Epitech, il développe avec des amis une technologie qui repère les sujets qui intéressent son lectorat cible. Jusqu’en 2011, la société commercialise cette solution sous forme de licence à d’autres médias.

Mais en 2011, l’entreprise rencontre des difficultés. «Il nous restait un mois de salaire, même pas», explique Alexandre Malsch. Pierre Chappaz (Kelkoo, Ebuzzing…) investit alors dans l’entreprise. «Ce petit ticket nous a donné notre chance et nous a permis de passer du statut d’entreprise de technologie à celui d’un média pure player». Aujourd’hui, meltygroup édite plus de 25 sites, dont plusieurs pour d’autres médias (Virgin, Neon Mag…). Alexandre Malsch revient pour Frenchweb, dans le cadre du documentaire We Love Entrepreneurs, sur son aventure, ses réussites et ses erreurs.

We Love Entrepreneurs est disponible en streaming gratuitement. We Love Entrepreneurs c’est aussi un magazine en ligne consacré à la nouvelle génération d’entrepreneurs.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[We Love Entrepreneurs] Alexandre Malsch: «Un investisseur nous a dit qu’il ne croyait pas dans notre projet, mais dans notre équipe»
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Quelle place pour Salto, la plateforme de streaming de TF1, France Télévisions et M6, face à Netflix ?
Instagram visé par une enquête en Europe sur les données personnelles des mineurs
« L’industrie du luxe a été très curieuse du modèle de la location dans le retail »
Facebook
Lutte contre la désinformation: Facebook et Twitter mènent-ils un combat perdu d’avance?