ActualitéBusinessTech

1 million d’euros pour le service de pressing collaboratif de Cowash

Cowash, un service de pressing collaboratif à domicile, lève 1 million d’euros auprès de business angels membres de Provence Business Angels. La startup parisienne avait déjà récolté 200 000 euros en 2018.

Fondé en 2017 par Adrien Hugon, Cowash développe un service de pressing à domicile entre particuliers. Présenter comme une alternative aux pressings traditionnels, Cowash met en relation ses utilisateurs avec des particuliers appelés des « cowasher » qui récupèrent le linge des utilisateurs et le rapporte lavé et repassé sous 48 heures.

Présent à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Nantes et Toulouse, Cowash souhaite poursuivre sa croissance en France en se positionnant dans six villes supplémentaires. La startup parisienne revendique 40 000 utilisateurs actifs sur sa plateforme et ambitionne d’atteindre les 200 000 d’ici 2020. 

En France, d’autres acteurs se sont positionnés sur le service de pressing à domicile. On peut citer le Lavoir Moderne qui se différencie cependant de Cowash puisqu’il s’occupe de laver et de repasser le linge dans son propre atelier. Le Lavoir Moderne a levé 5 millions d’euros en 2019. 

Cowash : les données clés

Fondateurs : Adrien Hugon
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : économie collaborative 
Activité : service de pressing à domicile
Concurrents: Lavoir Moderne, Zipjet


Financement : 1 million d’euros auprès de business angels membres de Provence Business Angels. La startup parisienne avait déjà récolté 200 000 euros en 2018.

Bouton retour en haut de la page
Cowash
1 million d’euros pour le service de pressing collaboratif de Cowash
Dans les coulisses de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’une des plus prestigieuses écoles scientifique française
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs
[SEED] Unlimitd lève 5 millions d’euros pour sa plateforme de financement, alternative à la levée de fonds
Le cloud, accélérateur de votre transformation numérique
E-commerce: comment la startup Stockly veut en finir avec les ruptures de stock
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France