ActualitéBusinessTech

1 million d’euros pour le service de pressing collaboratif de Cowash

Cowash, un service de pressing collaboratif à domicile, lève 1 million d’euros auprès de business angels membres de Provence Business Angels. La startup parisienne avait déjà récolté 200 000 euros en 2018.

Fondé en 2017 par Adrien Hugon, Cowash développe un service de pressing à domicile entre particuliers. Présenter comme une alternative aux pressings traditionnels, Cowash met en relation ses utilisateurs avec des particuliers appelés des « cowasher » qui récupèrent le linge des utilisateurs et le rapporte lavé et repassé sous 48 heures.

Présent à Paris, Lyon, Bordeaux, Lille, Nantes et Toulouse, Cowash souhaite poursuivre sa croissance en France en se positionnant dans six villes supplémentaires. La startup parisienne revendique 40 000 utilisateurs actifs sur sa plateforme et ambitionne d’atteindre les 200 000 d’ici 2020. 

En France, d’autres acteurs se sont positionnés sur le service de pressing à domicile. On peut citer le Lavoir Moderne qui se différencie cependant de Cowash puisqu’il s’occupe de laver et de repasser le linge dans son propre atelier. Le Lavoir Moderne a levé 5 millions d’euros en 2019. 

Cowash : les données clés

Fondateurs : Adrien Hugon
Création : 2017
Siège social : Paris
Secteur : économie collaborative 
Activité : service de pressing à domicile
Concurrents: Lavoir Moderne, Zipjet


Financement : 1 million d’euros auprès de business angels membres de Provence Business Angels. La startup parisienne avait déjà récolté 200 000 euros en 2018.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
1 million d’euros pour le service de pressing collaboratif de Cowash
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Share via
Copy link