ActualitéEdTechLes levées de fonds

AltSchool lève 100 millions de dollars pour numériser l’école

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

AltSchool, une start-up spécialisée dans l’éducation en ligne, vient de lever 100 millions de dollars (90,2 millions d’euros) auprès de Founders Fund et Andreessen Horowitz, en tant que principaux investisseurs, et de la Silicon Valley Community Foundation de Mark Zuckerberg et Priscilla Chan.

La société édite une plateforme collaborative dédiée à l’éducation en ligne censée permettre aux professeurs de personnaliser les méthodes d’enseignement pour leurs élèves et faciliter les interactions. La solution permet notamment aux professeurs de suivre l’évolution des élèves (dépôts des devoirs, travail effectué…) afin d’ajuster leur méthode d’enseignement en conséquent et de « personnaliser leur apprentissage ». Elle englobe également des services complémentaires comme la gestion des admissions ou la communication entre les élèves et les professeurs.

« Personnaliser l’apprentissage »

Fondée en 2013 par Max Ventilla, un ancien de Google, AltSchool avait déjà levé 33 millions de dollars en mars 2014. En dépit de ces deux levées de fonds importantes, la solution n’est encore que peu répandue. Seules quatre écoles l’utilisent dans la baie de San Francisco. La société estime que d’ici à la fin de l’année, 500 étudiants dans huit écoles devraient utiliser ses services.

La société compte actuellement 115 employés, dont un tiers sont des éducateurs. « Nous avons créé un environnement où les enseignants se sentent responsabilisés et valorisés, et où les élèves et les parents se sentent entendus », déclare Max Ventilla, PDG et fondateur d’AltSchool. Avec ce nouvel investissement, l’entreprise compte son réseau d’écoles – y compris sur de nouveaux marchés – recruter davantage de personnes, et développer de nouveaux outils et fonctionnalités.

115 employés

Plusieurs start-up se positionnent sur le segment de l’éducation en ligne. D’ailleurs, des géants du Web se sont également lancés sur ce marché. Google avait ainsi lancé en mai 2014 « Classroom », une suite d’applications facilitant les interactions entre les professeurs et les élèves, que ce soit pour les devoirs à effectuer (avec la possibilité de joindre des photos), la correction des copies ou la communication (ordinateur et mobile).

Hors de l’école, d’autres entreprises se positionnent sur l’apprentissage en ligne. La société américaine Lynda, qui regroupe des MOOCs (des cours en ligne) avait bouclé un tour de table de 186 millions de dollars en janvier 2015.

Date de création : 2013

Fondateur : Max Ventilla

Secteur : éducation en ligne

Financement : 33 millions de dollars en 2014, 100 millions de dollars en 2015

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
AltSchool lève 100 millions de dollars pour numériser l’école
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media