ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Amazon dans les starting-blocks pour faire décoller ses drones-livreurs

AFP

Le géant américain du commerce en ligne Amazon a annoncé mercredi qu’il comptait commencer prochainement à livrer ses colis par drones. « Nous avons travaillé dur pour concevoir des drones entièrement électriques pouvant parcourir jusqu’à 25 km et livrer aux clients des colis pesant moins de 2,3 kg en moins de 30 minutes», a écrit un responsable du groupe, Jeff Wilke, sur une note de blog. 

Le système de livraison « sûr à 100%» ?

« Nous espérons (…) livrer des colis par drones dans les prochains mois», a-t-il ajouté, sans préciser l’endroit où ces livraisons pourraient avoir lieu. Amazon a mené en 2016 ses premiers tests de livraison par drones au Royaume-Uni, les lois américaines rendant à l’époque l’exercice plus contraignant aux Etats-Unis selon le géant du commerce en ligne.

Les drones-livreurs peuvent « décoller et atterrir verticalement, comme un hélicoptère», a décrit M. Wilke, assurant que les appareils avaient été conçus de façon à rester stables même en cas de gros vent. « Nous savons que les clients ne seront rassurés d’être livrés par drones que si le système est sûr à 100%», a-t-il souligné. Amazon a indiqué plus tôt dans l’année vouloir réduire ses délais de livraison pour les clients abonnés à son service Prime.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon
Amazon dans les starting-blocks pour faire décoller ses drones-livreurs
[NEXT40] Frappé de plein fouet par la crise, Evaneos fait évoluer son offre en Europe
facebook
Réseaux sociaux: plus de 4 milliards d’utilisateurs dans le monde, un chiffre en augmentation
[DECODE Quantum] A la rencontre de Valérian Giesz et Niccolo Somaschi, fondateurs de Quandela
Après avoir financé Netflix, Airbnb et Spotify, TCV clôture un nouveau fonds de 4 milliards de dollars
Tendances médias 2021 : le virus accélère la digitalisation
Nintendo
Obsolescence programmée: Nintendo sujet à une alerte au niveau européen