ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTech

AssurTech : Leocare lève 15 millions d’euros auprès de Felix Capital, Ventech et Daphni

Avec notre partenaire Assurup, la solution d'assurance des startups, découvrez l'actualité des levées de fonds

Les opérations s’enchaînent dans le secteur de l’AssurTech. Après Luko en décembre qui a bouclé un tour de table de 50 millions d’euros, deux autres acteurs lèvent des fonds en ce début d’année pour passer la vitesse supérieure sur ce marché florissant. Ainsi, Lovys, qui revendique 20 000 assurés via sa plateforme, vient de lever 17 millions d’euros tandis que Leocare annonce avoir collecté 15 millions d’euros pour accélérer sa croissance. Ce financement a été bouclé auprès de Felix Capital, Ventech et Daphni, fonds lancé par Marie Ekeland désormais dirigé par Marc Simoncini.

Fondée en 2017 par Christophe Dandois et Noureddine Bekrar, la société a vu le jour dans le giron de la start-up rennaise Insurlytech pour s’attaquer à un marché longtemps verrouillé par des géants comme Axa et en retard en matière de transformation numérique. «Nous avons lancé Leocare avec l’objectif de mettre fin à l’anachronisme de l’assurance. De nouvelles formes de mobilité sont apparues, l’usage est en passe de supplanter la possession, le commerce se digitalise de plus en plus… La vie des Français évolue et les modèles d’assurance actuels sont en décalage avec leur nouvelle réalité. Il était temps de proposer une offre fondée sur la technologie et le dialogue permanent pour accompagner et protéger les Français», explique Christophe Dandois, co-fondateur et CEO de Leocare.

Écoutez notre échange avec Christophe Dandois, co-fondateur et CEO de Leocare, pour comprendre l’angle d’attaque de la start-up sur le marché de l’assurance :

200 000 contrats en 2022

Dans ce sens, la néoassurance bretonne a construit une approche B2B2C ciblant quatre verticales (habitation, auto, moto et smartphone). Pour se démarquer des assureurs traditionnels, Leocare a développé une application qui permet de centraliser toutes les informations essentielles (attestation d’assurance, dates des contrats souscrits, biens et personnes couverts…), de souscrire ou résilier des contrats d’assurance, ou encore de déclarer un sinistre. Afin de proposer des assurances, la start-up a noué des partenariats avec deux grands groupes : Generali, pour les assurances auto (63%) et habitation (26%), et Allianz, pour les assurances moto (7%) et smartphone (4%). Toutefois, l’utilisateur n’a pas la moindre interaction avec ces deux poids lourds de l’assurance. C’est Leocare qui se charge de toutes les démarches.

A ce jour, la société revendique 20 000 clients et espère en séduire davantage avec ce tour de table de 15 millions d’euros. Ces fonds seront notamment alloués au développement de nouveaux services, comme un bot pour automatiser la gestion des sinistres, et à l’élargissement de ses équipes. «Dans la continuité de 2020, notre objectif est de multiplier mois par mois notre portefeuille d’affaires pour atteindre 28 millions d’euros de primes en 2021 et 200 000 contrats en 2022. Pour ce faire, Leocare va renforcer ses équipes. Nous avons embauché 20 nouveaux collaborateurs, portant à 35 le nombre de nos effectifs. En 2021, nous serons 80 collaborateurs. Ces 50 nouveaux talents nous permettront de conforter notre position d’acteur majeur sur le marché des particuliers de l’assurance», indique Christophe Dandois.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée avec Assurup, la solution d'assurance pro des startups

Leocare : les données clés

Fondateurs : Christophe Dandois et Noureddine Bekrar
Création : 2017
Siège social : Rennes
Secteur : AssurTech
Activité : néoassurance multi-services (habitation, auto, moto et smartphone)


Financement : 15 millions d’euros en janvier 2020…

Bouton retour en haut de la page
AssurTech : Leocare lève 15 millions d’euros auprès de Felix Capital, Ventech et Daphni
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse
[Silicon Carne] Du réel au virtuel: comment allons-nous reproduire nos vies dans le metaverse?
FoodTech: débuts en fanfare à Wall Street pour Toast, spécialiste des logiciels pour restaurants