ActualitéBusinessInvestissements

Bercy veut débloquer 30 milliards d’euros pour le financement des startups d’ici 2022

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’initiative lancée l’an dernier par le gouvernement pour stimuler le financement des start-up françaises en croissance par de grands investisseurs institutionnels a bien démarré, poussant le ministre de l’Economie Bruno Le Maire à relever lundi les ambitions françaises. Avec plus de 3,5 milliards d’euros mobilisés par les 21 investisseurs partenaires, dont beaucoup d’assureurs, qui ont généré 18 milliards d’investissements dans une cinquantaine de fonds, « cette initiative a donné plus que les résultats attendus », s’est réjoui Bruno Le Maire, lors de la présentation d’un bilan d’étape à Bercy.

L’objectif initial était d’atteindre 20 milliards d’euros d’investissements d’ici la fin 2022, « je vous propose comme nouvel objectif 30 milliards d’euros », a ajouté le ministre, devant des représentants des investisseurs partenaires. L’enjeu, « c’est d’avoir des start-up qui grandissent. Nous étions une nation de start-up, nous allons devenir prochainement une nation de grandes entreprises technologiques », a défendu M. Le Maire, appelant à mobiliser de nouveaux investisseurs, notamment étrangers.

Faire apparaître d’ici 2025 au moins 25 licornes

En janvier 2020, en application d’annonces effectuées quelques mois plus tôt par le président Emmanuel Macron, 21 institutions s’étaient engagées à diriger 6 milliards d’euros de l’épargne qu’elles gèrent vers les start-up françaises en croissance. Ces jeunes entreprises dont les besoins de financement se chiffrent en dizaines, voire en centaines de millions d’euros, ont du mal à trouver des investisseurs capables de parier sur elles en France.

Elles vont « vivre leur vie ailleurs, souvent aux États-Unis », a regretté Bruno Le Maire, appelant à « rompre » avec cet état de fait et « développer un financement autonome ». Il a émis le souhait que la France puisse faire apparaître d’ici 2025 au moins 25 licornes, ces entreprises dont la valeur dépasse le milliard d’euros, contre 14 aujourd’hui.

Parmi les start-up financées via cette initiative, figurent par exemple la société Iziwork, qui a développé une application mettant en relation des offres d’intérim et des personnes en recherche de missions, et a levé 35 millions d’euros en janvier dernier, ou encore SparingVision, spécialiste de la thérapie génique en ophtalmologie, qui a levé 44,5 millions d’euros en octobre 2020.

Bouton retour en haut de la page
Bercy veut débloquer 30 milliards d’euros pour le financement des startups d’ici 2022
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media