ActualitéBusinessTelecom

China Mobile: près d’un an après avoir été chassé de Wall Street, l’opérateur va entrer à la Bourse de Shanghai

AFP

Le groupe public China Mobile a reçu le feu vert des autorités pour faire son entrée à la Bourse de Shanghai, près d’un an après avoir été chassé de Wall Street sur décision de l’administration Trump. L’opérateur chinois de télécommunications prévoit de vendre jusqu’à 845,7 millions d’actions, selon un document publié mardi par la Bourse de Shanghai. La date de l’introduction n’a pas été précisée.

4,4 milliards d’euros levés ?

Cette entrée en Bourse se traduirait ainsi par une levée de quelque 4,4 milliards d’euros si l’on se réfère au prix de l’action à la Bourse de Hong Kong, où l’entreprise est déjà cotée. En janvier dernier, China Mobile avait été retiré de la cote à la Bourse de New York sur décret de l’ancien président américain Donald Trump, peu avant son départ de la Maison Blanche. Le décret interdisait aux Américains d’investir dans des entreprises soupçonnées de collaborer avec l’armée chinoise.

Deux autres entreprises publiques du secteur, China Telecom et China Unicom, avaient subi le même sort. Depuis, China Telecom s’est introduit en Bourse à Shanghai en août dernier, levant 6,5 milliards d’euros. China Unicom est déjà coté à Shanghai depuis 2002 via une de ses filiales. Dans un contexte de tension sino-américaine, Pékin encourage ses entreprises à se retirer des marchés financiers étrangers et à privilégier les levées de fonds sur le marché national. Le géant de la location de véhicules avec chauffeur, Didi Chuxing, a dû ainsi se résoudre la semaine dernière à quitter Wall Street, cinq mois après y avoir levé 3,7 milliards d’euros. Le « Uber chinois » avait été mis en garde par Pékin contre cette introduction en Bourse mais était passé outre.

Bouton retour en haut de la page
China Mobile: près d’un an après avoir été chassé de Wall Street, l’opérateur va entrer à la Bourse de Shanghai
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélerer son développement aux Etats Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
Comment Bandsintown a su renouveler son modèle face à la crise?
[Série A] Retail: Hardloop lève 3 millions d’euros pour s’imposer auprès des sportifs en Europe