BusinessFrenchWeb BusinessLes émissionsRetail & eCommerce

Comment Cyril Bourgois pilote la transformation digitale du groupe Casino

Avec notre partenaire Claranet, spécialiste du cloud public, découvrez FrenchWeb Business

Depuis 2014, Cyril Bourgois est le principal artisan de la mutation numérique du groupe Casino, qui compte 11 000 magasins et 200 000 collaborateurs dans le monde. Arrivé dans le géant de la distribution en tant que directeur adjoint de la stratégie et du plan, il est chargé d’en mener la transformation digitale depuis près de quatre ans. Sous sa direction, le groupe s’est transformé autour de projets forts, à l’image du «4 Casino», un concept-store «phygital» testé pour proposer un parcours d’achat optimisé au consommateur. Une manière pour le groupe de prouver qu’Amazon n’a pas le monopole de l’innovation dans le secteur alors que le mastodonte de Seattle fait trembler la grande distribution depuis le lancement d’Amazon Go, un concept d’épicerie high-tech où le client n’a plus besoin de passer à la caisse pour payer.

Amazon est même un partenaire du groupe Casino depuis 2018 pour toucher davantage de clients et maximiser ses ventes en proposant l’offre de Monoprix aux abonnés du service de livraison express Prime Now. Un partenariat renforcé au printemps dernier, auquel il faut ajouter celui noué cet été avec Google Cloud et Accenture pour accélérer le développement digital et technologique de ses enseignes. Il est aussi question d’accélérer le développement de RelevanC, filiale du groupe Casino commercialisant des solutions de data marketing depuis 2017.

Cette dernière, renforcée il y a quelques mois par le rachat de la start-up nantaise Inlead, spécialisée dans le marketing digital à destination des réseaux de points de vente physiques, a fait des émules dans la grande distribution française, comme en témoigne le lancement en juin dernier de Carrefour Links, une plateforme de retail media et de performance qui doit permettre aux partenaires de Carrefour de développer une meilleure expérience client. Dans ce cadre, le groupe d’Alexandre Bompard s’était d’ailleurs allié avec Google, Criteo et LiveRamp. Le marché du retail media pèse 30 milliards d’euros dans le monde, dont près de 500 millions en France, et nourrit donc l’appétit des géants de la distribution française.

Regardez notre interview avec Cyril Bourgois, directeur digital du groupe Casino et directeur général de RelevanC :

Se diversifier pour se réinventer

Dans le numérique, le groupe Casino, qui vient également de faire une entrée dans le quick commerce au travers d’un accord stratégique avec la licorne allemande Gorillas, peut aussi compter sur Cdiscount, solide dauphin d’Amazon dans l’e-commerce français. Ce dernier entend tripler son activité d’ici 2025 pour atteindre 12 milliards d’euros de volume d’affaires avec le B2B comme moteur de croissance. Une dynamique qui doit être portée notamment par Octopia, la toute nouvelle filiale de Cdiscount dédiée à la conception de marketplace pour les commerçants.

Mais au-delà de l’e-commerce et des innovations pour proposer une expérience omnicanale au consommateur, le groupe Casino mise sur ses «nouvelles activités», comme GreenYellow, fournisseur d’énergie verte, ou ScaleMax, une filiale dédiée au cloud avec la start-up Qarnot pour implanter des data centers dans ses espaces inexploités, notamment dans ses entrepôts. Une diversification pour s’aventurer sur de nouveaux terrains, d’abord pour faire fructifier l’activité du groupe Casino en interne avant potentiellement de les proposer à d’autres acteurs si la pertinence des technologies et des modèles testés est approuvée. C’est avec cette approche que le géant de la grande distribution veut tirer son épingle du jeu dans un secteur qui connaît une révolution sans précédent.

Bouton retour en haut de la page
Comment Cyril Bourgois pilote la transformation digitale du groupe Casino
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE