Good Morning FrenchWeb

Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Après une réflexion engagée en 2018, un appel d’offres en 2019, et un lancement initialement prévu en 2020 mais un peu retardé par la crise sanitaire, le spécialiste de l’optique Krys Group a récemment procédé à la refonte des sites de ses trois marques: Krys, Vision Plus et Lynx Optique. En ligne de mire, la volonté de s’adapter aux nouvelles attentes des clients. «Nous avons noté le changement de comportement des consommateurs qui n’est pas nécessairement que lié à la crise. Il s’agit de la recherche d’hyper-disponibilité. Ces derniers veulent pouvoir récupérer leurs produits quel que soit le point de contact, e-commerce et magasin, et avoir tous les services associés pour retirer ou faire livrer leurs produits», explique Loïc Genoni, directeur de l’organisation et des systèmes d’information de Krys Group.

Pour y parvenir, le groupe s’est lancé dans une démarche de commerce unifié. Le but a aussi été de simplifier la gestion de contenu pour animer plus facilement les sites. Côté commerce unifié, le groupe a pu profiter du fait qu’il avait créé dès 2012 son logiciel magasin sur une plateforme centralisée. Il avait ainsi ses plus de 1 400 points de vente déjà présents sur une même base de données. «Ce qui apporte une très grande simplification quand on doit créer des flux entrants et sortants avec nos magasins», développe Loïc Genoni. «Si bien que les évolutions que nous avons engagées ont permis en quelques semaines de mettre très simplement à disposition de nos clients Krys un historique complet de leur parcours d’achat, qu’il ce soit déroulé sur le web ou en magasin».

Ainsi, l’historique d’achat du client est disponible dans tous les magasins et en ligne, avec son accord. Ce qui peut par exemple permettre à un opticien «de mieux comprendre l’éventuel progression des troubles visuels et donc de mieux servir son client», explique Loïc Genoni.

La deuxième étape est la création d’une marketplace. Il s’agit de la réunification des stocks de montures de tous les magasins, créant ainsi une largeur d’offre beaucoup plus importante pour les clients sans distinction de points de vente. Ces derniers vont ainsi pouvoir commander ou réserver une monture même si elle n’est pas disponible dans un magasin autour de chez eux. La marketplace devrait commencer à être déployée à l’horizon fin 2022.

Quels conseils pour bien réussir un tel projet? Pourquoi le rôle des points de vente reste essentiel dans le secteur de l’optique? Retrouvez l’interview complète de Loïc Genoni, directeur de l’organisation et des systèmes d’information de Krys Group, dans l’émission.

 

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir

Né aux États-Unis, le label B Corp se démocratise en France et en Europe. Dans l’écosystème numérique, de plus en plus d’entreprises cherchent à le décrocher. Cyril Bertrand, Managing Partner chez XAnge, nous livre son regard sur ce sésame très convoité…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur FrenchWeb.

L’événement à ne pas manquer

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?
Reparti d’une feuille blanche, comment André a réinventé son e-commerce en six mois