Good Morning FrenchWebLes émissions

Comment Livestorm gère son hypercroissance pendant la crise

[GOOD MORNING Frenchweb] Une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

Retrouvez le GOOD MORNING FrenchWeb tous les matins dès 6h45 avec Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb pour découvrir les meilleures pratiques et innovation en matière de transformation numérique.

Nous entamons la dernière semaine de l’année pour le GOOD MORNING. L’ensemble de la rédaction de FrenchWeb espère que vous avez apprécié nous écouter au quotidien et nous vous remercions pour votre fidélité.

Pour terminer l’année en beauté, nous vous proposons une semaine spéciale « temps forts de l’année » avec un focus tout particulier sur les entreprises qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu dans cette période si particulière. Nous avons envie de terminer l’année sur des notes positives. Mais ce sera également l’occasion de repartager avec vous les interview clés et fortes de cette année 2020.

Ce vendredi, nous vous préparons également une émission spéciale avec un débat entre des acteurs principaux de la Tech.. Nous vous laissons la surprise de découvrir cela vendredi avec nous !

« Entre mi-mars et fin mai, notre chiffre d’affaires a triplé »

Pour entamer cette semaine, nous retrouvons Gilles Bertaux, cofondateur et CEO de Livestorm. Cette plateforme de communication vidéo à destination des entreprises a connu une croissance sans précédent depuis le choc du premier confinement. Nombre de connexions, nombre de clients, nombre de réunions, la crise du Covid-19 a fait voler en éclats toutes les projections du début de l’année, et ce à une vitesse folle, pour cette jeune société.

Nous avons alors voulu comprendre comment, vu de l’intérieur, les équipes et les fondateurs ont vécu cette accélération. Gilles Bertaux se projettera aussi avec nous sur les prochaines phases de développement de la start-up.

Comment bien manager ses équipes à distance ?

Nous nous penchons à nouveau sur l’un des sujets phares de l’année. Le télétravail et comment bien manager ses équipes à distance? Frédéric Plais, cofondateur de Platform.sh avait partagé son expérience avec notre journaliste Laetitia Lienhard en mars 2020 et ce sujet est toujours autant d’actualité.

Depuis plus de quatre ans, l’ensemble des collaborateurs de Platform.sh sont en télétravail. Aujourd’hui, ses 180 collaborateurs travaillent quotidiennement en remote. « Dans un contexte comme celui-ci, il faut rester en contact rapproché avec ses équipes. Leur parler tous les jours. Il faut faire confiance, croire en ses équipes. Je conseille de mettre en place un système de chat avec des sous-groupes par équipe ou par projet », met en avant Frédéric Plais.

Concrètement, certains outils et certaines règles ont été mis en place. « Ce qui est le plus dur à reproduire est l’informel. Il faut réussir à le reproduire. Nous passons beaucoup par chats avec des conversations qui s’improvisent et notamment une discussion qui permet de remercier les gens qui vous ont aidé dans l’équipe. C’est visible et ça permet une vraie reconnaissance. Il y a également des règles de communication qui ont été mises en place telles qu’il est interdit de seulement dire bonjour sur un chat et attendre », explique Frédéric Plais.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastSpotifyDeezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast. 

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment Livestorm gère son hypercroissance pendant la crise
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?