Good Morning FrenchWeb

Cybersécurité : le plan d’un milliard promis par l’État est-il suffisant?

Good Morning FrenchWeb, une émission animée par Joseph Postec et la rédaction de FrenchWeb

En France, le nombre des cyberattaques contre les entreprises et les administrations les plus sensibles a été multiplié par quatre en 2020. Il y a quelques semaines, le gouvernement a annoncé un plan d’1 milliard d’euros pour soutenir la croissance de la filière cybersécurité. Un plan aux objectifs ambitieux : passer d’un chiffre d’affaires de 7,3 milliards en 2019 à 25 milliards en 2025 et de doubler ses effectifs. 200 millions d’euros seront investis sur les cinq années en fonds propres aux start-up avec comme ambition de faire émerger trois licornes françaises.

«L’objectif est de construire une filière de cybersécurité. Nous avons beaucoup de talents en France mais il est important de savoir les exploiter. 200 millions en fonds propres, le chiffre est très faible. L’année dernière, la filière française a levé 150 millions en une seule année. A titre de comparaison, en 2020, la filière cyber israélienne a levé 3,4 milliards. Pour nous développer, nous avons besoin de smart money en faisant appel à des investisseurs expérimentés américains, ce qui permettrait de nous ouvrir les portes du marché américain. Pour que les solutions françaises aient de l’influence, nous devons nous exporter», met en avant Guy-Philippe Goldstein, advisor pour PWC, sur les questions de cyberattaque et de cyberdéfense.

Le marché cyber est aujourd’hui largement dominé par les États-Unis et Israël. D’après l’Institut Montaigne, 80% des solutions de cybersécurité utilisées en France sont d’origine américano-israéliennes.

Vous pouvez écouter l’émission Good Morning sur Apple PodcastsSpotify et Deezer. Si vous appréciez l’émission, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire, ou une note sur Apple Podcast.

Si vous souhaitez participer à l’émission Good Morning FrenchWeb, n’hésitez pas à nous contacter: redaction@decode.media

L’actualité à retenir : Phenix à la conquête de L’Europe

Sur un marché européen où le gaspillage alimentaire représente une perte de 143 milliards d’euros et 88 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année, le chantier est immense. Parmi les acteurs qui luttent contre ce gaspillage alimentaire, la start-up française Phenix veut gagner du terrain en Europe. Déjà présente en France, en Espagne et au Portugal, la société déploie ses services en Belgique et en Italie. Jean Moreau, co-fondateur et CEO de Phenix, nous dévoile l’approche de son entreprise pour s’étendre à l’international…

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur FrenchWeb.

WildCard : La dynamique des drones

Dans le WildCard d’aujourd’hui, on va évoquer deux exemples qui démontrent la vitalité en terme d’innovation du secteur des drones. Le premier nous vient directement de la Marine royale néerlandaise alors que le deuxième est développé par Amazon. Si les deux initiatives sont encore limitées par de fortes contraintes technologiques, elles recèlent aussi en elles-mêmes de belles promesses.

Les événements à ne pas manquer :

Organisez votre webinar sur FrenchWeb.fr 

Les offres d’emploi :

 
Nos partenaires emploi: Altaide / Michael Page / Spring

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cybersécurité : le plan d’un milliard promis par l’État est-il suffisant?
Comment favoriser la créativité en entreprise?
Tourisme: comment adapter son offre aux télétravailleurs nomades?
Comment penser son commerce physique et en ligne avec le zéro déchet
Comment Respire s’appuie sur sa communauté pour co-créer ses produits
Comment Krys Group a refondu ses sites Internet pour s’adapter aux nouvelles attentes des clients dans l’optique
Pourquoi la génération Z est-elle adepte de la seconde main?