ActualitéBusinessEuropeFonds d'investissementInvestissementsTech

76 millions d’euros pour le PSL Innovation Fund, le fonds DeepTech d’Elaia

La DeepTech a le vent en poupe, mais elle a encore besoin de capitaux pour prendre pleinement son envol. Dans ce contexte, de nouvelles structures commencent à émerger pour soutenir cette nouvelle vague DeepTech. C’est notamment le cas de l’Inria qui a lancé l’an passé son start-up studio pour inciter les chercheurs à se tourner vers l’entrepreneuriat, mais aussi du fonds d’investissement Elaia pour créer des passerelles entre la recherche et la Tech française.

Depuis 2002, Elaia s’est distingué en pariant très tôt sur des pépites tricolores comme Sigfox, Criteo, Teads, Tinyclues et Mirakl. Cependant, afin d’élargir son périmètre d’action et soutenir des innovations de rupture, dont l’avance technologique peut offrir un avantage concurrentiel majeur avec un retour sur investissement conséquent à la clé, la société de capital-risque a lancé en septembre 2017 une ligne d’activité d’investissement early-stage en transfert de technologies.

25 à 30 investissements, dont 10 en un an 

Cette nouvelle approche s’est matérialisée quelques mois plus tard par la création du PSL Innovation Fund, véhicule d’investissement lancé en collaboration avec l’Université Paris Sciences & Lettres (PSL) pour soutenir les start-up de la DeepTech dans leur développement, et ainsi emmener le fruit de leurs travaux scientifiques jusqu’à la phase commerciale. Un exercice éprouvant et pas forcément simple quand un chercheur n’est pas rodé aux codes de l’entrepreneuriat. 

Pour que cette structure d’investissement puisse voir le jour, Elaia a pu compter sur le soutien d’investisseurs comme Bpifrance, le FEI (Fonds européen d’investissement), Villmorin & Cie, BNP Paribas, MGEN, KPN Ventures ou encore FamilleC. En mai 2019, le fonds français fondé par Philippe Gire et Xavier Lazarus annonçait un closing intermédiaire de 65 millions d’euros et se donnait encore quelques mois pour atteindre le seuil maximal de 75 millions d’euros. C’est désormais chose faite, avec un million d’euros supplémentaire en guise de bonus. Pour ce fonds qui intervient en pré-amorçage et en amorçage, une équipe d’une dizaine de personnes a été recrutée.

D’ores et déjà opérationnel, le PSL Innovation Fund a investi dans une dizaine d’entreprises. On retrouve notamment Newsbridge, qui a levé 1,5 million d’euros en juin 2019 pour sa plateforme de création et de gestion de contenus vidéo, Cosmian, qui a bouclé un tour de table de 1,4 million d’euros l’an passé pour sa plateforme d’analyse de données encryptées, ou encore SeqOne, auteur d’un tour de table de 3 millions d’euros pour accélérer le développement de sa plateforme d’analyse et d’interprétation des données issues du séquençage du génome. Au total, Elaia vise entre 25 et 30 investissements avec ce véhicule d’investissement. 

Les innovations de rupture demandent beaucoup de temps 

En 2015, le fonds britannique Atomico recensait pas moins de 3 500 start-up dans le secteur de la DeepTech à travers le monde. Depuis, leur nombre n’a fait qu’augmenter, mais la chaîne de financement sur ce segment peine parfois à suivre le rythme de l’innovation. En effet, les jeunes pousses évoluant dans ce domaine se concentrent sur des innovations de rupture. 

Par conséquent, elles ont besoin de temps pour transformer une technologie, qui a souvent nécessité plusieurs années de R&D en laboratoire pour voir le jour, en un produit ou un service qui puisse être mis sur le marché. Ainsi, il faut parfois une décennie, voire deux, pour effectuer ce périple technologique et commercial. Un temps long que n’ont pas forcément les investisseurs. C’est pourquoi Elaia espère changer la donne avec ce fonds doté de 76 millions d’euros. 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
76 millions d’euros pour le PSL Innovation Fund, le fonds DeepTech d’Elaia
Coronavirus: la méthode de traçage pour suivre les malades divise les États américains
Spécial Retail : l’urgence est au destockage
Pourquoi l’application ultra confidentielle Clubhouse passionne tant la Silicon Valley
Coronavirus: faut-il encore repousser les enchères pour la 5G?
Face à Fortnite et League of Legends, Amazon se lance dans le jeu vidéo à gros budget avec Crucible
Pourquoi Walmart se déleste de Jet.com, marketplace acquise pour 3 milliards de dollars il y a 4 ans
Copy link