A la uneInvestissementsLes levées de fonds

digiSchool lève 3 millions d’euros pour devenir le leader de l’éducation numérique

Le groupe Media-Etudiant-Kreactive co-fondé par Thierry Debarnot et Anthony Kuntz change de nom et annonce un tour de financement. Interview.

Thierry Debarnot et Anthony Kuntz annoncent une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès du Groupe Turenne Capital, d’Alto Invest et de ses investisseurs historiques. Objectif: financer sa croissance externe et organique.

Les détails avec les co-fondateurs de digiSchool :



digiSchool est né de la rencontre d’Anthony Kuntz (35 ans) et Thierry Debarnot (29 ans), deux férus de nouvelles technologies convaincus que l’arrivée des smartphones et des tablettes va totalement changer la manière d’apprendre pour les générations futures.

Entourés de 40 collaborateurs, ils se positionnent sur l’éducation numérique tout d’abord avec Media Etudiant (1ère communauté étudiante de France). En 2012, digiSchool a réalisé un chiffre d’affaires de 3,3 millions d’euros en étant rentable.

digiSchool est né du rapprochement de Kreactive et de Media Etudiant, à la fin 2011. Le Groupe Kreactive, implanté en France, emploie plus de 40 collaborateurs répartis entre Lyon et Paris et est éligible aux FCPI, disposant du label « Entreprise innovante » d’OSEO.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

7 commentaires

  1. félicitations excellente nouvelle pour un beau projet. En revanche la gamification et surtout le gaming est un métier a part entière, il faudra être bien entouré pour ne pas se planter sur ce type de jeux qui peuvent être assez gourmand en terme de budget

Bouton retour en haut de la page
digiSchool lève 3 millions d’euros pour devenir le leader de l’éducation numérique
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego