ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

E-commerce: Little Cigogne lève 2,2 millions d’euros pour personnaliser la mode pour enfants

Little Cigogne, spécialisé dans la mode pour enfants, lève 2,2 millions d’euros auprès d’ACG Management, du family office Entheos et des investisseurs historiques. La startup parisienne avait déjà levé 1 million d’euros en 2016 auprès de Calao Finance et de BPIfrance. 

Lancé en 2013 par Mathieu Waltzer et Sébastien Prot, Little Cigogne est une plateforme e-commerce à destination des parents d’enfants ayant entre 1 mois et 14 ans. Depuis 2017, elle propose des malles de vêtements crées sur-mesure. Pour recevoir ce coffret, les parents doivent renseigner un questionnaire sur leurs habitudes quotidiennes et celles de leurs enfants, suite à quoi Little Cigogne analyse les données et imagine trois looks personnalisés pour les enfants. Little Cigogne s’appuie également sur des marques partenaires, à l’instar de Petit Bateau, Cyrillius, Timberland ou encore Tape à l’œil.

La startup parisienne revendique 600 000 clients depuis ses débuts et 100 000 malles envoyés en 2019. Elle prévoit de dépasser les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. Dans le cadre de cette levée de fonds, Little Cigogne ambitionne de dépasser les 110 000 parents clients, de développer davantage ses marques propres et d’accélérer son développement en France et à l’étranger. 

Little Cigogne : les données clés

Fondateurs: Mathieu Waltzer et Sébastien Prot
Création: 2013
Siège social: Paris, France
Effectifs: 50
Secteur: Retail, e-commerce

Activité: plateforme e-commerce à destination des parents d’enfants


Financement: 2,2 millions d’euros auprès d’ACG Management, du family office Entheos et des investisseurs historiques. La startup parisienne avait déjà levé 1 million d’euros en 2016 auprès de Calao Finance et de BPIfrance. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
E-commerce: Little Cigogne lève 2,2 millions d’euros pour personnaliser la mode pour enfants
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
WeWork: SoftBank renonce à son OPA de 3 milliards de dollars
Coronavirus: les hôpitaux de Paris produisent en 3D les équipements qui leur manquent
Copy link