Actualité

Face au coronavirus, Twitter connaît une hausse de fréquentation mais prévoit une baisse de ses résultats

AFP

Twitter a prévenu lundi qu’il ne parviendrait pas à atteindre certains de ses objectifs en 2020, à cause de la pandémie de coronavirus qui paralyse l’économie mondiale, et donc la publicité, principal vecteur de revenus du réseau social.

Le groupe « retire ses prévisions de chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2020 ainsi que ses perspectives annuelles en termes de dépenses, d’embauches et de rémunérations à base d’actions« , selon son communiqué.    Le réseau s’attend désormais à des revenus légèrement inférieurs à ceux de 2019 pour les trois premiers mois de l’année.

164 millions d’utilisateurs quotidiens ne suffisent pas

Alors que les gouvernements répondent à la crise sanitaire avec des mesures drastiques de confinement des populations, la plateforme connaît une hausse de sa fréquentation. Twitter compte près de 164 millions d’utilisateurs quotidiens, soit 8% de plus que fin 2019, et 23% de plus qu’il y a un an.

Mais la crise économique entraîne un effondrement des budgets publicitaires de nombreuses entreprises. « L’impact du Covid-19 s’est d’abord fait sentir en Asie, et quand c’est devenu une pandémie cela a affecté les revenus publicitaires mondiaux de Twitter plus durement ces dernières semaines», détaille Ned Segal, le directeur financier du groupe.

Bouton retour en haut de la page
Jack Dorsey
Face au coronavirus, Twitter connaît une hausse de fréquentation mais prévoit une baisse de ses résultats
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya