ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech: face à Klarna, le Suédois Northmill lève 30 millions dollars auprès de M2 Asset Management

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La néobanque suédoise Northmill lève 30 millions dollars auprès notamment de M2 Asset Management et de la société de gestion d’actifs Coeli. Fondé en 2006 par George Kurt et Hikmet Ego, Northmill dispose depuis septembre 2019 d’une licence bancaire suédoise et propose désormais à ses clients d’épargner, de prendre des crédits, d’effectuer des paiements et ou encore de souscrire à des assurances. Avant de recevoir sa licence, la startup était spécialisée dans le crédit à la consommation. Son produit phare, baptisé Reduce, aide les utilisateurs à réduire leurs taux d’intérêt sur les paiements partiels, les prêts privés et les versements. 

Présent en Suède, en Norvège et en Finlande, Northmill revendique plus de 200 000 clients et tente de se faire une place dans un secteur très dynamique. En Europe, il fait face à la concurrence de Revolut ou encore de son compatriote Klarna, qui a levé 650 millions de dollars en septembre dernier, dépassant ainsi les 10 milliards de dollars de valorisation. Pour M2 Assets Management, le modèle commercial de Northmill pourrait lui permettre de se distinguer.

« Northmill est déjà une entreprise rentable avec un modèle commercial éprouvé et durable, qui se distingue parmi les investissements technologiques d’aujourd’hui », commente  Rutger Arnhult, président du conseil d’administration de M2 Assets Management. « Le marché bancaire est en bonne voie de changer et les gagnants seront ceux qui sauront le mieux s’adapter à la nouvelle réalité numérique. » « Je vois un grand potentiel de croissance dans la banque », conclut-il.

La FinTech basée à Stockholm ambitionne désormais de développer Reduce en Norvège, ainsi que de poursuivre son expansion géographique et « d’accélérer le développement de nouveaux produits. » « Lorsque nous commençons à voir un changement dans le secteur bancaire vers des produits plus intelligents et plus orientés vers le client, sous l’impulsion des demandes et des comportements changeants des clients, nous, en tant que seule banque suédoise entièrement basée sur le cloud, voyons de grandes possibilités de répondre aux nouvelles demandes et d’être un moteur positif pour de meilleurs services bancaires pour tous », commente Hikmet Ego, PDG et co-fondateur de Northmill.

Northmill : les données clés

Fondateurs : George Kurt et Hikmet Ego
Création : 2006
Siège social : Stockholm, Suède 
Secteur : FinTech
Activité : néobanque


Financement : 30 millions de dollars en février 2021 auprès notamment de M2 Asset Management et de la société de gestion d’actifs Coeli.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinTech: face à Klarna, le Suédois Northmill lève 30 millions dollars auprès de M2 Asset Management
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents
Après YouTube et Instagram, Netflix s’inspire de TikTok pour sa nouvelle fonctionnalité