ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La FinTech indienne Cashfree lève 35,3 millions de dollars en série B auprès d’Apis Partners via son fonds Growth Fund II, avec la participation des investisseurs historiques Y Combinator et Smilegate Investment. Cette opération porte le montant total de l’investissement dans l’entreprise à 42 millions de dollars. Cashfree a notamment levé 5,5 millions de dollars en série A en 2019.

Lancé en 2015 par Reeju Datta et Akash Sinha, Cashfree développait à l’origine une solution à destination des restaurateurs ayant recours à la livraison à domicile, pour leur permettre de collecter l’argent des clients en espèces. Suite à la demande de ses clients, Cashfree a déployé un service de transfert d’argent en ligne (collecte et envoi) et développe aujourd’hui une dizaine de services complémentaires, notamment « Auto Collect », qui permet de suivre les paiements des clients automatiquement et « Marketplace Settlements », pour gérer les commissions avec les vendeurs après chaque achat. 

Une période de «croissance rapide»

La startup indienne revendique à ce jour plus 55 000 entreprises clientes, à l’instar de la FoodTech indienne spécialisée dans la livraison de repas Zomato, le service de paiement Cred ou encore l’épicerie en ligne BigBasket. Cashfree propose également des intégrations sur des plateformes populaires auprès des entreprises telles que Shopify, PayPal ou Amazon Pay. La FinTech indienne ambitionne aujourd’hui d’élargir encore son offre en investissant dans son pôle R&D et en mettant en place des solutions de paiement transfrontalier pour s’attaquer aux pays émergents, selon une déclaration d’Akash Sinha à TechCrunch. Le co-fondateur de l’entreprise indique également que Cashfree est rentable depuis trois ans.

Le contexte de pandémie de Covid-19 est également favorable à la FinTech qui profite de l’essor des services à distance pour accélérer sa croissance. «Alors que les paiements numériques prolifèrent dans le monde entier, le marché indien continue de représenter l’une des opportunités les plus intéressantes que nous voyons dans le monde», commente Udayan Goyal, directeur associé et co-fondateur d’Apis. «Cashfree a conservé une position de leader dans ce domaine et traverse actuellement une période de croissance rapide alimentée par le développement de produits uniques et innovants qui répondent aux besoins de ses clients».

Cashfree : les données clés

Fondateurs : Reeju Datta et Akash Sinha
Création : 2015
Siège social : Bangalore
Secteur : FinTech


Financement : 35,3 millions de dollars en série B auprès d’Apis Partners via son fonds Growth Fund II, avec la participation des investisseurs historiques Y Combinator et Smilegate Investment.

Bouton retour en haut de la page
Cashfree
FinTech: l’Indien Cashfree lève 35,3 millions de dollars auprès d’Apis Partners et Y Combinator
Deezer s’écroule pour ses premiers pas à la Bourse de Paris, dans un contexte « difficile »
FinTech : les levées de fonds ralentissent au premier semestre
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media