RennesTech

[Frenchweb Tour Rennes] AMA Studios : « Un jeu publié s’adresse à 200 ou 300 millions d’utilisateurs »

 Elle commercialise ses jeux en « Free to play », un modèle économique qui émerge dans le secteur.

Frenchweb s’est entretenu avec Christian Guillemot, co-fondateur d’Ubisoft, pour nous parler d’AMA Studios, une startup rennaise qui développe des jeux « pour tous », c’est à dire pour ceux qui ne sont pas des « gamers ». Elle a développé de nombreux titres adressés aux femmes qui représentent aujourd’hui 40% de ses productions.

Cinquième volet du Frenchweb Tour Rennes 2014, notre reportage consacré à l’écosystème numérique et digital breton.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Free To Play, je traduis: concept de merde pour pigeonner les plus bêtes d’entre nous (les femmes du coup?)
    Ou comment faire de la tune avec du contenu de merde (Car personne n’est assez bête pour produire de la qualité gratuitement), tout en le tronquant. 

    Ce système économique n’est pas à jeter entièrement, mais abrite un bon nombre de fils de putes prêts à tout pour la tune. N’oublions pas que c’est du divertissement. Je n’ai encore JAMAIS vu un jeu où le F2P est intégré de manière intelligente ou apporte quelque chose.

Bouton retour en haut de la page
[Frenchweb Tour Rennes] AMA Studios : « Un jeu publié s’adresse à 200 ou 300 millions d’utilisateurs »
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Smart City : voyage au cœur des «Learning Cities»
La Poste accélère dans l’IA avec l’acquisition d’Openvalue
Cloud: Google inaugure un hub européen de 1,7 milliard d’euros en Pologne
Toshiba
Toshiba: le directeur général quitte le groupe, en crise permanente depuis 2015
Après la sanction contre Alibaba, Pékin donne un mois aux fleurons de la Tech pour respecter la loi sur la concurrence