ActualitéBusiness

Groupon prépare son entrée en bourse et veut lever 750 M de dollars

Le géant américain de l’achat groupé a déposé hier son dossier pour une prochaine introduction en bourse avec l’espoir affiché de lever au moins 750 M$.

Le document remis à la Securities & Exchange Commission dévoile que Groupon, qui avait réalisé un CA de 713,36 M$ en 2010 a déjà atteint 644,73 M$ pour le seul premier trimestre 2011, confirmant ainsi son incroyable croissance. En revanche, le groupe affiche une perte nette de 456,32 M$ pour 2010 et déjà 146,48 M$ au premier trimestre 2011. Ses coûts d’exploitation en forte hausse, doublés d’acquisitions, sont à l’origine de ces pertes.

Le fondateur et CEO de Groupon, Andrew Masson a précisé qu’en un an et demi, sa société était à l’origine de plus de 1000 deals par jour à destination  de 83 M d’abonnés dans 43 pays. 70 M de groupons ont été vendus dans cette période. Groupon compte aujourd’hui 7000 collaborateurs.

L’IPO de Groupon, après le succès de celle de LinkedIn devait être l’événement boursier de l’année pour l’internet et pourrait donner l’occasion d’atteindre de nouveaux sommets. On parle déjà d’une potentielle valorisation de Groupon aux alentours de 15 milliards de dollars !

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Groupon prépare son entrée en bourse et veut lever 750 M de dollars”

  1. Bonjour,

    Je précise qu’une acquisition n’est pas une charge, et par conséquent, ne contribue pas aux pertes (dans l’article : Ses coûts d’exploitation en forte hausse, doublés d’acquisitions, sont à l’origine de ces pertes)
    C’est l’éternel dilemme charge/sortie de trésorerie.

    Au passage, merci pour ce super site.

  2. 15 milliards de dollars, je trouve ça énorme pour une société qui a à peine 1 an, et qui pour moi est plus un phénomène de mode.
    Pour avoir pas mal de retours commerçants, très peu d’entre eux sont satisfaits de l’opération réalisée, et ne renouvelleront pas l’expérience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This