Marketing & CommunicationRetail & eCommerce

[Infographie] Portrait robot d’une e-shoppeuse sur Facebook

24h00, spécialiste du e-commerce féminin, vient de publier son deuxième observatoire sur les e-shoppeuses, consacré à l’étude des « femmes cyberacheteuses assidues ». Baptisée, « De la e-shoppeuse à la f-shoppeuse », cette deuxième édition s’est attachée à réaliser un focus sur le comportement des e-shoppeuses sur les réseaux sociaux et les smartphones. L’infographie suivante nous offre une synthèse des principaux résultats. On y apprend, entre autres, qu’une majorité des e-choppeuses (52%) utilisent Facebook pour optimiser leur consommation.

Parmi les autres chiffres clefs :

  • On dénombre 3M d’e-shoppeuses en France.
  • Aujourd’hui les e-shoppeuses représentent une cyberacheteuse sur cinq.
  • La e-shoppeuse est âgée de 39 ans en moyenne.
  • Plus de la moitié des e-shoppeuses achètent sur internet plusieurs fois par mois.
  • Elles transforment en moyenne 11 paniers par semestre auprès de 4 sites différents.
  • 70% ont fait des études supérieures. Ce comportement, auparavant plus observé chez les parisiennes, s’étend aux grandes villes de province.
  • 40% des e-shoppeuses sont détentrices de smartphones et 26% d’entre elles ont déjà réalisé un achat via ce canal.
  • 92% de ces cyberacheteuses assidues sont inscrites sur Facebook.
  • Et, 57% des interrogées déclarent effectuer leurs achats sous l’influence générale du web social.
  • On distingue ainsi plusieurs catégories d’e-shoppeuses :
    • Les Affairistes qui utilisent les réseaux sociaux pour les bons plans.
    • Les Alternatives qui utilisent quant à elles les plateformes sociales pour découvir des modes de consommation inédits.
    • Et enfin, Les Influentes qui utilisent Facebook pour adopter les nouvelles tendances en avant-première et influencer leur communauté.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

4 commentaires

  1. Très troublant en effet. Pas bien de la part de 24h00. Z’auraient pu jouer l’originalité non ?

  2. Il est tout à fait vrai que l’un de nos infographistes s’est honteusement « inspiré » de l’info du graphiste de la sté d’Olivier et je ne l’ai découvert qu’aujourd’hui et je n’en suis pas fier! Comme je l’ai déjà fait directement auprès d’Olivier je m’en excuse publiquement. Désolé!

Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Portrait robot d’une e-shoppeuse sur Facebook
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Pourquoi Salty a choisi de devenir une DNVB pour se réinventer
E-commerce: Polar Analytics lève 1,2 million d’euros auprès de Frst et Kima
Post-achat: ParcelLab lève 92,5 millions d’euros auprès d’Insights Partners
[FW Market] Alibaba, l’histoire d’un mastodonte chinois devenu trop puissant pour Pékin