A la uneTech

IoT, voitures connectées… Les nouveaux défis de Gemalto dans la sécurité numérique

Ce fut une surprise : Olivier Piou annonçait le 5 avril son départ de la direction générale de Gemalto après avoir passé 18 années à sa tête. Il sera remplacé dès le mois d'août par Philippe Vallée, l'actuel directeur général adjoint, qui a rejoint la société en 1992. Olivier Piou rejoindra alors le conseil d'administration du groupe en tant que membre non exécutif.

Gemalto arrive à la 5e place du FrenchWeb 500, le classement des entreprises de la Tech française. Lors de la publication de ses résultats financiers en mars, le spécialiste de la sécurité numérique a su rassurer les marchés sur sa capacité à générer de la croissance, près de dix ans après sa naissance issue de la fusion d'Axalto et de Gemplus. Gemalto a en effet réalisé 3,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur l'exercice 2015, en croissance de 16% sur un an, pour un résultat des activités opérationnelles de 423 millions d'euros.

Surtout, avec l'essor de l'Internet des objets, ce sont de nouvelles opportunités qui s'offrent au groupe. Gemalto réalise désormais 300 millions d'euros de chiffre d'affaires sur ses activités IoT, qui n'existaient pas il y a quatre ans. Aussi, alors que les constructeurs automobiles accélèrent dans le numérique, Gemalto travaille déjà plusieurs d'entre eux afin de sécuriser leurs futures voitures connectées, voire autonomes.

Interview d'Olivier Piou, directeur général de Gemalto :

Directeur général : Olivier Piou (jusqu'en août 2016)

Siège social : Amsterdam (Pays-Bas)

Activité : sécurité numérique

Chiffre d'affaires : 3,1 milliards d'euros en 2015

Bénéfice : 423 millions d'euros en 2015

Effectifs : 14 000 employés dans 49 pays

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Bouton retour en haut de la page
IoT, voitures connectées… Les nouveaux défis de Gemalto dans la sécurité numérique
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
OVHcloud: trois mois après son IPO, quel bilan pour le géant français ?
[SEED] Feels lève 2,5 millions d’euros pour son app de rencontre dédiée à la génération Z
Alain Mevellec, CEO et co fondateur de Sellsy
[Serie B] 55 millions pour Sellsy, l’éditeur de CRM rochelais pour accélérer sa conquête du marché SMB en Europe