ActualitéBusinessJeux Video

Jeux vidéo: Epic Games rachète ArtStation, plateforme dédiée aux créateurs de contenus

L’éditeur du célèbre jeu de Battle Royal Fortnite annonce le rachat de la plateforme ArtStation, destinée aux créateurs de jeux, médias ou divertissements liés au monde du jeu vidéo. Cette nouvelle acquisition, dont le montant n’a pas été communiqué, survient un mois après la dernière levée de fonds du studio qui a porté sa valorisation à environ 28,7 milliards de dollars. 

Epic Games est en grande forme. L’éditeur américain a profité du boom de l’industrie du jeu vidéo pendant la crise sanitaire pour asseoir sa position dans le secteur et mener de multiples acquisitions afin de diversifier son offre. Il a notamment racheté le studio développant Fall Guys au début de l’année, un jeu de Battle Royale qui a rencontré un certain succès pendant la pandémie puisqu’il s’est vendu à plus de 11 millions d’exemplaires sur PC, ainsi que Capturing Reality, un logiciel photogrammétrique de pointe pour les scans 3D, Psonyx, développeur du jeu en multijoueurs Rocket League, ou encore Cubic Motion, spécialisé dans les technologies faciales, en mars 2020.

Redonner les ressources à la communauté des créateurs

ArtStation, qui s’adresse aux passionnés du jeu vidéo et notamment aux travailleurs en freelance, permet aux créateurs de partager leurs portfolios et de découvrir des offres d’emploi pour vivre de leur passion. Dans le cadre de cette acquisition, la plateforme lancée en 2014 restera une marque indépendante qui travaillera « étroitement » avec l’équipe d’Unreal Engine, le moteur de jeu vidéo d’Epic Games. L’éditeur de Fortnite a également annoncé une baisse des commissions prélevées sur les créateurs de contenus, passant de 30 à 12%.

« Au cours des sept dernières années, nous avons travaillé dur pour permettre aux créateurs de présenter leur travail, de se connecter aux opportunités et de gagner leur vie en faisant ce qu’ils aiment », commente Leonard Teo, PDG et co-fondateur d’ArtStation. « En faisant partie d’Epic, nous serons en mesure de faire avancer cette mission et de redonner à la communauté des moyens que nous n’étions pas en mesure d’utiliser seuls, tout en conservant le nom et l’esprit d’ArtStation. »

« En unissant leurs forces, les équipes d’ArtStation et d’Unreal Engine seront en mesure de donner à la communauté des créateurs des outils, des ressources et des connexions plus étendus », détaille le studio. « Et à partir d’aujourd’hui, nous allons réduire les frais de la marketplace ArtStation afin que les créateurs puissent tirer encore plus de valeur de la plateforme. ArtStation Learning sera également gratuit pour tous les utilisateurs jusqu’à la fin de l’année 2021. »

Une bataille judiciaire coûteuse contre Apple

Epic Games a bien débuté l’année avec une levée de fonds d’un milliard de dollars, à laquelle s’ajoutent 200 millions de dollars investis par Sony. Appaloosa, Baillie Gifford, Fidelity Management & Research Company LLC et GIC ont également participé à ce tour de table. Des fonds qui lui seront salutaires dans sa bataille judiciaire entamée contre Apple et son App Store.

Epic Games regrette en effet que les commissions prélevées par Apple pour figurer sur son magasin d’applications soient trop élevées et critique des comportements qu’il juge anti-concurrentiels. Le studio va jusqu’à parler d’un système « tyrannique » pour les développeurs. Dans cette lutte, de grands noms de la Tech ont pris position pour Epic Games, à l’instar du géant suédois du streaming Spotify qui a déposé une plainte auprès de la Commission européenne.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Jeux vidéo: Epic Games rachète ArtStation, plateforme dédiée aux créateurs de contenus
De Volkswagen à Tesla, où en sont les camping-cars électriques?
Cookies et traceurs: les éditeurs respectent-ils les nouvelles règles de la Cnil?
Comment le boom de la livraison de repas a fait pousser les dark kitchens en banlieue
Back Market lève 276 millions d’euros auprès de Generation Investment Management, de General Atlantic et de ses fonds historiques
Payer son addition en moins de 10 secondes, c’est le pari des fondateurs de Big Mamma avec Sunday
Acheel
Acheel, nouvel acteur français de l’AssurTech, lève 29 millions d’euros auprès de Xavier Niel