Actualité

Les 3 dernières études à découvrir

Les ebooks pourraient représenter 15 à 25 % du marché du livre à l’horizon 2015…. Les utilisateurs de la TV connectée accros au multi-écrans…. Les Français se sont connectés à Internet en moyenne 26,8 heures au mois de juillet…. Zoom sur trois nouvelles études.

Les ebooks pourraient représenter 15 à 25 % du marché du livre à l’horizon 2015

En prévision du forum d’Avignon, le cabinet d’études Bain & Company a publié un rapport intitulé « Les écrits à l’heure du numérique ».

Menée auprès de 3000 lecteurs, répartis dans 6 pays, l’étude estime que d’ici 2015, 15 à 20% de la population dans les pays développés auront adopté les nouveaux supports comme les liseuses et les tablettes tactiles. Le cabinet considère que les Etats-Unis et la Corée du Sud sont les pays les plus en avance sur ce marché.

La démocratisation de ces nouveaux supports s’explique notamment par une baisse des prix, qui devraient rapidement passer en dessous des seuils psychologiques d’achat. Ce qui est déjà le cas pour les liseuses avec un prix moyen à 139 dollars. Les premiers adeptes des liseuses et tablettes seraient principalement les grands consommateurs de livres, les hommes et les CSP+.

Le rapport souligne par ailleurs le comportement atypique des lecteurs numériques : ces derniers « restent profondément attachés à la lecture papier, et trouvent à l’ebook des usages complémentaires. » Contrairement au marché de la musique, la consommation numérique des livres ne viendrait donc pas totalement cannibaliser la consommation physique de ce marché.

Outre cette complémentarité, l’étude affirme que « l’appétit pour le numérique est bien réel ». Les ebooks pourraient ainsi représenter de 15 à 25 % du marché du livre à l’horizon 2015. Toutefois, les pays comme la France devraient connaître une migration vers le numérique beaucoup plus graduelle pour atteindre les 15% du marché à l’horizon 2015. Cette lente évolution s’explique notamment par des réseaux de distribution physique encore denses, rendant le produit papier plus immédiatement accessible.

Quelque soit la vitesse de cette migration, Bain & Company estime que ce bouleversement s’accompagnera de deux tendances de fond : plus de 40 % des lecteurs équipés de support numérique déclarent lire plus qu’auparavant et une majorité de consommateurs se disent prêts à payer pour les ebooks qu’ils consomment.

Le cabinet d’étude conclut son rapport en pointant du doigt la nécessité d’expérimenter de nouveaux formats d’écriture : non-linéaires, hybrides, interactifs et sociaux.

Retrouvez la dernière étude de GfK sur le marché des ebooks en France. 


Les utilisateurs de la TV connectée accros au multi-écrans

A l’occasion du salon IFA à Berlin, la société Rovi a commandé une étude sur le profil et le comportement des utilisateurs de la TV connectée. L’enquête montre notamment que ses utilisateurs sont de très gros consommateurs de contenus multimédias, passent beaucoup plus de temps sur Internet, n’hésitent pas à payer pour avoir accès à des services de TV sur abonnement, et enfin sont de larges adeptes du « multi-écrans ». L’enquête porte sur les consommateurs allemands mais permet néanmoins de dresser un portrait relativement détaillé de l’utilisateur et de ses habitudes .

Parmi les chiffres clefs mis en avant :

  • 80% des possesseurs de TV connectée utilisent effectivement les fonctions de connexion proposées.
  • 16% des utilisateurs de TV connectée interrogés déclarent qu’ils passent désormais moins de temps sur Internet car ils peuvent accéder à des applications directement depuis la télé.
  • Parmi les adeptes du « multi-écrans » devant la télé : 51% utilisent leur tablette, 49% leur smartphone et 40% leur ordinateur.
  • 79% ont recours au multi-écrans pour rechercher des informations online liées à ce qu’ils regardent.

Les Français se sont connectés à Internet en moyenne 26,8 heures au mois de juillet

Selon les derniers chiffres publiés par ComScore, les Français ont passé en moyenne 26,8 heures connectés à Internet en juillet dernier. Un score qui place la France en quatrième position en termes d’engagement en Europe. En effet, sur la première place du podium, on retrouve le Royaume-Uni avec en moyenne 39 heures passées sur Internet sur la période étudiée. Viennent ensuite les Hollandais (29,4 heures) et les Turcs (27 heures). En bas du classement, figure la Russie (21,3 heures), l’Espagne (23,4 heures) et la Norvège (24 heures).

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Les 3 dernières études à découvrir”

  1. Les liseuses vont peut être baisser mais si le prix des ebooks ne baissent pas, (quelques euros de moins que la version papier, soit bien plus chers qu’un livre de poche) personne n’en achètera. Les sites de livres pirates commencent à pullulent. Les éditeurs sont en train de commettre la même erreur que les majors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This