ActualitéBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

Livraison alimentaire: Rohlik, nouvelle licorne européenne après une levée de 100 millions d’euros

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Malgré le déconfinement, la livraison à domicile continue d’accélérer et des acteurs de la FoodTech fleurissent chaque jour en Europe. Aujourd’hui, c’est la startup tchèque Rohlik qui entre dans la cour des grands en atteignant une valorisation d’un milliard d’euros, passant ainsi au rang de licorne, après une levée de fonds de 100 millions d’euros en série C. L’entreprise spécialisée dans la livraison de produits d’épicerie à domicile avait déjà séduit les investisseurs, dont Partech, en mars dernier à l’occasion d’un tour de table de 190 millions d’euros.

Depuis son lancement en 2014, la plateforme de Rohlik propose aux utilisateurs de faire leurs courses parmi les quelque 17 000 articles proposés et commander leurs produits chez de gros distributeurs ou chez des commerçants locaux (bouchers, boulangers, ou encore marchands de fruits) pour des produits plus frais. Sa promesse: livrer en moins de deux heures grâce à ses dark stores.

L’essor d’un système centré autour des dark stores

Rohlik fait partie de ces startups en plein essor qui misent sur la multiplication des dark stores, ces magasins sans public pour satisfaire les nouvelles attentes des consommateurs. Sur ce marché, on peut citer la startup allemande Gorillas qui promet un livraison en moins de dix minutes et qui revendique « 90 dark stores dans plus de 20 villes dans le monde », dont Berlin, Amsterdam, Paris, Londres ou New York, ou encore Flink, nouvel acteur allemand qui prévoit l’ouverture de 200 magasins « d’ici à la fin de l’année 2021 » avec son implantation en France, après l’Allemagne et les Pays-Bas. En France, la startup Cajoo lancée en février dernier compte 17 dark stores à Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Montpellier. La licorne turque Getir, valorisée à plus de 6,3 milliards d’euros, vient également de se lancer à Paris 

« Nous sommes désormais perçus comme une entreprise européenne capable de se développer rapidement sur les marchés très exigeants d’Europe occidentale », commente Tomáš Čupr, co-fondateur et PDG de Rohlik. « Le financement nouvellement obtenu nous aide à accélérer encore plus vite que ce qui était prévu à l’origine, principalement dans les domaines des nouvelles conquêtes de marché, de l’automatisation des centres de gestion des commandes et du rythme global de l’innovation, y compris l’embauche de talents. »

Expansion européenne

Ce dernier tour de table mené par Index Ventures, avec la participation de Partech et Quadrille Capital, permettra à la startup tchèque de s’étendre en France, Roumanie, Italie et Espagne prochainement. Déjà présente en Hongrie et en Autriche en plus de la République tchèque, elle prévoit de se lancer sur le marché allemand, à Munich, dans les prochains mois.

« Rohlik, qui est déjà rentable sur son plus grand marché, connaît une forte croissance dans de nouvelles régions et surperforme sur tous les indicateurs », indique Jan Hammer, Partner chez Index Ventures. « Son modèle unique, qui marie la commodité à un assortiment complet de produits, des articles de valeur essentiels aux produits locaux de haute qualité, s’avère être une formule gagnante. »

Rohlik : les données clés

Fondateurs : Tomáš Čupr et Marek Sacha
Création : 2014
Siège social : Karlín, République tchèque
Secteur : FoodTech
Activité : livraison de produits d’épicerie à domicile 


Financement : 100 millions d’euros en série C auprès d’Index Ventures, avec la participation de Partech et Quadrille Capital.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Rohlik
Livraison alimentaire: Rohlik, nouvelle licorne européenne après une levée de 100 millions d’euros
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé
Amazon expédie désormais plus de colis que FedEx aux États-Unis
[Silicon Carne] Comment la Tech peut réinventer notre système éducatif
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat