AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsMarketing & Communication

Marketing d’influence : Hivency s’offre la startup Lucette pour étendre son champ d’action

En début d’année, Hivency annonçait un tour de table de 4 millions d’euros pour s’étendre à l’international et surtout faire de ses clients les premiers ambassadeurs des marques, en misant sur les avis des consommateurs et les témoignages des clients, de manière à toucher des cibles plus jeunes. Dans ce sens, la société, qui développe une plateforme de mise en relation entre marques et micro-influenceurs, vient d’acquérir la start-up française Lucette, sorte de «TripAdvisor» des produits de beauté. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2014 par Alban et Anne-Laure de Belloy, la société Lucette propose des avis et des tests pour aiguiller les consommateurs dans leur recherche de produits cosmétiques. A partir de sa plateforme d’avis partagés par une communauté de passionnés de beauté, la start-up française aide les marques du secteur à trouver des ambassadeurs leur correspondant pour tester leurs produits, et ainsi en faire la promotion de manière indirecte. «Notre communauté est aujourd’hui composée de 240 000 ambassadeurs pointus en beauté», indique Anne-Laure de Belloy, co-fondatrice de Lucette. L’entreprise a notamment été soutenue par TF1, qui a investi dans Lucette en 2017 via son fonds One Innovation. 

Un pas de plus pour devenir un outil de gestion des communautés

Cette acquisition doit permettre à Hivency d’accroître son poids sur le marché européen du marketing d’influence. A ce jour, la société revendique 90 000 micro-influenceurs et 200 000 nano-influenceurs dans 140 pays et sur 6 réseaux sociaux qui peuvent collaborer abec plus d’un millier de marques via sa plateforme. Hivency compte notamment L’Oréal, Sephora, La Redoute ou encore Galeries Lafayette. 

Accélérée par TF1, LVMH et Showroomprivé, l’entreprise veut désormais progresser sur le segment des avis influenceurs, ambassadeurs et consommateurs pour aller au-delà de sa fonction initialise de «micro-influence marketing» en devenant un véritable outil de gestion des communautés. «De plus, Lucette est spécialisée dans le secteur de la beauté et collabore avec de nombreuses marques de luxe, ce qui va nous permettre de davantage nous positionner sur ces marchés», ajoute Sylvain Gasc, co-fondateur et COO d’Hivency. 

Un marché florissant à l’épreuve du Covid-19 

Présente en France, en Espagne et en Allemagne, la société française, qui compte actuellement 80 collaborateurs dans ses rangs, souhaite en effet étendre son champ d’action pour faire face à une concurrence qui s’est densifiée au cours de ces dernières années. Sur le marché du marketing d’influence, de nombreuses start-up, à l’image d’Influence4You, Traackr ou encore WOÔ, ont ainsi vu le jour pour tirer profit de l’intérêt grandissant des marques pour les influenceurs. 

Pour les marques, les influenceurs représentent en effet une aubaine pour s’adresser aux consommateurs, notamment les Millennials, dans la mesure où ils ont déjà gagné la confiance de leurs futurs clients potentiels. De cette manière, les marques peuvent gagner en crédibilité et accroître leur rayonnement. Selon Influencer Marketing Hub, le poids du marché du marketing d’influence est passé de 1,7 milliard de dollars en 2016 à 6,5 milliards en 2019. Cette année, il pourrait dépasser les 20 milliards de dollars, à moins que la crise du coronavirus ne change la donne. 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marketing d’influence : Hivency s’offre la startup Lucette pour étendre son champ d’action
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Esport: 10 ans après le phénomène League of Legends, Riot Games lance un nouveau jeu
FinTech: après le scandale Wirecard quelles sont les « leçons à tirer au niveau européen »?
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
Numérique : une amélioration de l’expérience client demandée par les consommateurs
AssurTech: Lemonade fait une entrée remarquée à Wall Street
Copy link