AcquisitionActualitéAmérique du nordBusiness

Microsoft laisse entrevoir le rachat de la start-up Acompli

Microsoft s’apprêterait à acquérir Acompli, d’après un article de TechCrunch. Le site américain a repéré un post publié puis supprimé sur le blog de Microsoft, mais dont l’adresse URL demeure visible: elle indique tout simplement « microsoft-acquires-acompli ». Des mots qui laissent relativement peu de suspens sur les intentions de l’entreprise américaine, qui toutefois n’a pas souhaité commenter cette information.

Acompli permet de gérer les correspondances e-mail professionnelles et son propre agenda sur un smartphone. Sur cette application américaine lancée en avril dernier par Acompli Inc, l’utilisateur peut se connecter à Gmail, Google Drive, Microsoft Exchange, Yahoo, Box, Outlook, Hotmail, iCloud, Dropbox… Une recherche par mots-clés permet de retrouver rapidement les correspondances. Les pièces jointes reçues peuvent aussi être classées par expéditeur. Acompli est disponible gratuitement sous iOS et sous Android.

Acompli Inc est une strat-up fondée par des anciens de Zimbra et de VMware, Javier Soltero et JJ Zhang. Elle a levé 7,3 millions de dollars en juin dernier. Reste à savoir si la publication puis la suppression de ce post était une erreur ou une façon de commencer à créer le buzz sur ce rachat…

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Microsoft laisse entrevoir le rachat de la start-up Acompli
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
La startup uTip lève 1 million d’euros pour monétiser les contenus des youtubeurs
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Paris Retail Week: quelles sont les tendances qui vont dessiner le commerce de demain?
Copy link