Actualité

Orange Espagne plombe les bénéfices 2021 de l’opérateur historique

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Orange a enregistré un bénéfice net (part du groupe) divisé par 20 à 233 millions d’euros en 2021, contre 4,8 milliards d’euros en 2020, en raison notamment d’une baisse du résultat d’exploitation et d’un produit d’impôt exceptionnel de 2,2 milliards d’euros comptabilisé sur l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires est stable sur un an, à 42,52 milliards d’euros, soutenu par, la zone Afrique et Moyen-Orient (+10,6%). Les objectifs pour 2021 ont été atteints, avec notamment un excédent brut d’exploitation après loyers légèrement négatif.

La chute du bénéfice net s’explique principalement par trois facteurs, selon le directeur général adjoint en charge des finances d’Orange, Ramon Fernandez. Il s’agit de la dépréciation à hauteur de 3,7 milliards d’euros de ses actifs en Espagne, annoncée au premier semestre 2021, du « contre effet » du litige fiscal qui avait permis de comptabiliser un produit d’impôt exceptionnel de 2,2 milliards d’euros sur l’exercice précédent, et de la charge de 1,2 milliard d’euros liée à l’accord social « intergénérationnel » conclu fin 2021.

« Ces effets non récurrents ne reflètent pas la performance opérationnelle », a souligné Ramon Fernandez, jeudi lors d’une conférence téléphonique. Moteur du groupe avec une croissance de 10,6%, la zone Afrique et Moyen-Orient est portée par la hausse de clients 4G (44 millions) et des revenus en hausse de 25% sur le segment de la data mobile. En France, principal marché du groupe, le chiffre d’affaires est en baisse de 1,6%, à 18,1 milliards d’euros, malgré la conquête de 1,4 million de nouveaux clients fibre sur l’année.

L’Espagne, objet des prochains mouvements du groupe?

En Europe, où Orange est présent dans sept pays, les ventes hors Espagne sont en hausse de 2,6% sur un an. L’Espagne, dont le chiffre d’affaires a chuté de 4% au quatrième trimestre, pourrait être l’objet des prochains mouvements du groupe, alors que la presse espagnole a fait état de discussions pour fusionner Orange Espagne avec l’opérateur MasMovil. « Dans ce paysage qui reste compliqué, on voit bien que l’ensemble des acteurs est en train de réfléchir à des scénarios de possibles consolidations. Vous avez beaucoup trop d’acteurs en Espagne donc il se passera nécessairement quelque chose. C’est à suivre », a indiqué Ramon Fernandez, sans confirmer un rapprochement avec MasMovil.

En 2022, Orange ambitionne d’atteindre un excédent brut d’exploitation après loyers en progression de 2,5% à 3%. Pour 2023, Orange confirme « l’ensemble de ses engagements » dont l’atteinte d’un « cash-flow » (flux de trésorerie) organique des activités télécoms d’au moins 3,5 milliards d’euros.

Bouton retour en haut de la page
Orange Espagne plombe les bénéfices 2021 de l’opérateur historique
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media