A la uneFonds d'investissementInvestissementsStartup Channel

Palico, la marketplace à l’assaut du capital-risque

Rassembler les professionnels du capital-risque autour d’une plateforme unique pour se rencontrer, et faire affaire. Tel est l’objectif que s’est fixé Antoine Dréan en 2011, en créant Palico. Sur ce site, les dirigeants de fonds, les associés et les prestataires de services ont accès à toute une palette d’outils spécialement développés pour eux : fiches pratiques, actualités des acteurs, recherche des prospects ou d’investisseurs prêts à racheter leurs participations au capital d’entreprises…

Avec ce positionnement clairement de niche, Palico a déjà su attirer plus de 15 000 membres dans 70 pays, chacun étant facturé sous forme d’abonnement. Les groupes, comme la Société Générale Private Banking ou Generali Group, peuvent également souscrire à des offres groupées pour leurs employés. «7 500 membres sont arrivés ces six derniers mois (…). Nous nous attendons à recruter 15 000 nouveaux membres pendant l’été», assure M. Dréan pour préciser l’accélération de l’acquisition de membres.

«Le besoin est fort dans ce métier. La classe d’actif a beaucoup changé : de quelques individus en Californie il y a vingt-cinq ans, il s’agit aujourd’hui d’un vrai business mondial avec des acteurs qui ont besoin de se rencontrer autour de deals». Pour se développer, l’entreprise a levé 7,3 millions de dollars en mai. Plus de détails avec Antoine Dréan, cofondateur de Palico.

[tabs]

[tab title= »Palico: les données clés »]

Fondateur : Antoine Dréan

Création: 2011

Bureaux: Paris (France) et New York (Etats-Unis)

Marché: private equity

Financement: 19,2 millions de dollars levés (juin 2015)

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This