BusinessEuropeFrenchWeb BusinessHealthcare

Pharmedistore, une marketplace pour devenir «le réflexe d’achat des pharmaciens»

Avec notre partenaire Claranet, spécialiste du cloud public, découvrez FrenchWeb Business

La révolution numérique dans la santé ne s’immisce pas seulement dans les hôpitaux et les cabinets des médecins. Elle s’invite également dans les pharmacies avec Pharmedistore. Lancée en 2017, la start-up, qui est désormais membre du French Tech 120, développe en effet une marketplace wholesale qui permet aux pharmaciens d’acheter des produits de parapharmacie.

Au-delà d’offrir un canal d’approvisionnement de prédilection pour les pharmaciens, la plateforme permet de faire le «sourcing» de marques qui répondent aux attentes des consommateurs, notamment des marques bio, éco-responsables ou encore made in France, et ainsi de mettre en lumière de nouvelles tendances de consommation dans l’univers de la parapharmacie. Ce sont aujourd’hui plus de 600 marques et 15 000 références qui sont proposées aux pharmaciens sur la marketplace.

6 400 pharmacies inscrites sur la plateforme

Le succès est au rendez-vous puisqu’un quart des pharmacies françaises ont été séduites par Pharmedistore. Elles sont désormais 6 400 à utiliser la plateforme, contre 5 000 fin 2019. Sans surprise, la pandémie de Covid-19 a agi comme un accélérateur dans la transformation digitale des pharmacies. «Le métier de pharmacien est en train de se transformer», estime d’ailleurs Sandrine Montoya, directrice générale de Pharmedigroup, l’entité qui chapeaute Pharmedistore ainsi que Pharmedinsight, un institut d’études expert en marché officinal, et Pharmedisound, une régie qui accompagne les pharmaciens dans l’animation sonore de leur officine, deux structures complémentaires créées en 2019. Entre 2019 et 2020, le groupe a multiplié son chiffre d’affaires par cinq pour atteindre 2 millions d’euros.

Après une année 2020 portée par la vente de masques et de gel hydroalcoolique, qui a représenté la moitié du chiffre d’affaires de Pharmedistore l’an passé, l’entreprise veut passer la vitesse supérieure, notamment sous l’impulsion des 2 millions d’euros levés en novembre 2020 par Pharmedigroup. Elle prévoit en effet d’élargir le référencement des produits de parapharmacie proposés sur la marketplace pour franchir la barre des 10 000 pharmacies inscrites sur la plateforme. Pharmedistore entend ainsi être pour les pharmaciens ce que Doctolib est pour les médecins, c’est-à-dire une solution incontournable pour devenir leur «réflexe d’achat quel que soit leur besoin».

Regardez notre interview avec Sandrine Montoya, directrice générale de Pharmedigroup :

Bouton retour en haut de la page
Pharmedistore, une marketplace pour devenir «le réflexe d’achat des pharmaciens»
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE